AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Everyone's got their chains to break ¤ Korb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 342
◊ PRENOM/PSEUDO : Datura
◊ CREDITS : Datura
◊ AVATAR : Taylor Kitsch

MessageSujet: Everyone's got their chains to break ¤ Korb   Dim 27 Sep - 12:43




Knight Korben
Were you born to resist or be abused?

★★★
surnom + Korb, Korbinou, K, Crazy âge + 34 ans lieu de naissance + Lonwook, Californie nationalité + Pur produit de l'Amérique, redneck for the win origines + Aucune emploi/études + Patron d'un restaurant et d'un bar, accessoirement cuisinier, mécanicien quand il a du temps à perdre et qu'il y a quelque chose à gagner.  statut amoureux + Célibataire qui aime le partage  situation sociale + Bien moins dégueulasse que ce qu'elle a pu être orientation sexuelle + Hétéro convaincu caractère + perfectionniste - drôle - passionné - loyal - impatient - intransigeant - caractériel - emporté - généreux - avatar + Taylor Kitsch groupe + The club, that's life


my love song : artiste ○ titre.
-------●-------

il fume comme un gros porc ♦ il a cette capacité incroyable à se refermer comme une huître dès qu'il est contrarié, surtout par les gens auxquels il tient ♦ le silence ne le gêne pas ♦ il mange à longueur de journée ♦ s'il n'a pas son heure de sport par jour, il est infect ♦ il a cessé d'essayer de dompter ses cheveux, perte de temps et d'énergie ♦ il combat le stress en cuisinant ou en réparant quelque chose ♦ il est bordélique au possible et pourtant, s'y retrouve toujours dans son merdier ♦ il a un petit calepin dans la poche intérieur de sa veste, c'est une liste, un pense-bête et tout un tas d'autre chose mais il faudrait le tuer pour qu'il vous autorise à y jeter un oeil ♦ il bichonne sa bécane au moins une fois par semaine ♦ chaque matin, il va courir avec ses deux chiens, Misfit et Midir ♦ il déteste dormir seul et trouve toujours le moyen de ramasser une fille ou deux pour réchauffer son lit ♦ il a décidé qu'il ne tenterait plus d'aider sa mère et essaie de la voir le moins possible, uniquement quand il y est contraint ♦ il a payé les études de ses petites soeurs, pour leur permettre de quitter la ville autrement qu'en épousant un connard et en s'embourbant dans une situation qu'elles regretteraient ♦ ses trois soeurs vivent à LA et à SF et il va les voir ou les appelle assez régulièrement pour prendre des nouvelles ♦ c'est un tonton gâteau et il ne cache jamais sa joie d'avoir ses neveux et nièces, les plus âgés viennent une fois par an chez lui ♦ il est fier de dire que ses soeurs sont devenues des personnes très bien ♦ il ne cherche plus à se caser depuis qu'il a compris qu'il n'en voulait qu'une seule et qu'il ne cesserait de comparer les autres à elle ♦ il voit pourtant de manière très régulière quelques poules du club, histoire de garder la forme et parce qu'il considère qu'un homme n'est pas fait pour vivre seul ♦ il aimerait fonder une famille et avoir des enfants, ce projet semble, d'année en année, s'éloigner doucement ♦ c'est un type un peu tordu, personne ne voudrait se retrouver dans sa tête ♦ tuer ne lui a jamais posé le moindre souci de conscience, il sait pourquoi il le fait et pour qui ♦ c'est un homme de principe avec tout un tas de valeurs, il est capable de tout au nom de ceux-ci ♦ sous ses airs de joyeux luron se cache quelqu'un d'un peu plus mélancolique mais il sait pertinemment que les gens comme ça sont une plaie pour les autres alors il enfile son masque de bonne humeur en société ♦ bourreau de travail, il oublie parfois d'en dormir ♦ il doit sa réussite sociale au club et aux boulots qu'il a exécutés pour lui, sans ça, il n'aurait jamais pu envisager de posséder autre chose qu'une putain de caravane de redneck. 

▸ a twist in my story. ◂
pourquoi avoir fait le choix d'être à Lonwook ?  + C'est sa malédiction, il y est né et a toujours rêvé de s'en tirer, par la porte ou par la fenêtre mais il n'en a jamais eu vraiment le courage, il a voyagé un peu mais est toujours revenu, parce qu'il y a qu'ici qu'il se sent chez lui, fatalement. Il a fini par trouver du charme à cette ville, à ce mode de vie et y a fait son trou grâce au club. que penses-tu des bikers ? + Ce sont ses frères, il les aime comme ceux qu'il aurait pu avoir par le biais de sa mère. Il les trouve plus fiables que la majorité des gens qu'il connait et pour eux, il donnerait sa vie. Il est rentré dans le club très tôt, ado, paumé et ne trouvant sa place nulle part, ils ont su donner un sens à sa vie et lui ont appris des leçons que l'école ne donnait pas. Sans eux, il serait sans doute un paumé de plus dans cette ville de tarés et de ratés. as-tu déjà eu des ennuis avec la police ? + C'est ce qu'on risque à s'acoquiner avec le mouton noir de la ville, les bagarres, les agressions, les insultes et les coups montés pour servir les intérêts du club. Mais il n'a jamais eu de très grosses condamnations, il n'a jamais fait plus de 3 ans mais il est connu pour ne pas avoir beaucoup de limites en matière de cruauté, c'est juste que personne n'a encore pu le prouver.

pseudo/prénom + Datura pays + Belgique tu as découvert TITC sur + Bazzart taux de présence + 7/7 mais je bosse 6/7 donc je rp de façon aléatoire mais au moins une fois par semaine  ton avis sur TITC + j'y suis, c'est bon signe code du règlement + "le club c'est la vie" qui suis-je ? + (O) je suis une pépite de mon esprit () je suis la création d'une adorable personne () je suis un beau prédéfinic'est le moment de se lâcher + écrire ici.


_________________
You know you're right
I would never bother you, I would never promise to
I would never follow you, I would never bother you
Never speak a word again, I will crawl away for good
I will move away from here, You won't be afraid of fear



Dernière édition par Korben Knight le Mar 29 Sep - 12:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 342
◊ PRENOM/PSEUDO : Datura
◊ CREDITS : Datura
◊ AVATAR : Taylor Kitsch

MessageSujet: Re: Everyone's got their chains to break ¤ Korb   Dim 27 Sep - 12:45

total eclipse of the heart.
My heart is under arrest again but I break loose
On ne choisit pas sa famille. Jamais adage n’avait mieux représenté la vie et l’histoire de Korben. Il n’était qu’un redneck parmi tant d’autres, un type qui naquit dans le trou du cul des USA, qui vivait dans une caravane avec sa mère la traînée qui préférait se faire sauter par tout un tas de types différents, soir après soir, plutôt que de tenter d’offrir un peu de stabilité à ses gamins. Elle avait toujours été égoïste, bien avant de faire des gamins, de toute façon, n’était-ce pas la chose la plus égoïste du monde que de pondre des marmots ? Il avait appris la vérité, il savait que tout n’était pas noir ou blanc et qu’elle n’était pas le monstre qu’il se figura durant des années, pour se donner bonne conscience quand il se comportait comme le roi des fils de pute avec elle, mais il n’avait jamais cherché plus loin, jamais voulu aller au-delà des apparences parce qu’elle n’avait pas fait que lui gâcher la vie et réduire ses chances de réussite à néant, elle avait fait de même avec ses trois petites sœurs. Des gamines qui auraient pu mal tourner s’il n’avait pas mis un point d’honneur à prendre son indépendance et à les emmener avec lui, où qu’il soit. Tout valait mieux que l’éducation déplorable de Connie, elle qui voulait faire de ses filles de parfaites femmes au foyer, de parfaites petites reines de concours de beauté de pacotille et leur proposer une gloire éphémère qui ne remplirait jamais leur assiette et mais lui permettrait de réaliser ses rêves inassouvis. Son entrée dans les Sons of Anarchy, même en tant que simple membre, fut une renaissance. Il se trouva un père et tout un tas de frères, des modèles de référence pour un gamin qui avait grandi sans véritables repères. Certains d’entre eux avaient sans doute déjà dû taper dans sa mère, une fois ou deux, mais ça lui était égal. Ils lui permirent de se sentir exister, de se sentir entendu et important. Pour eux, il repoussa ses limites et apprit à être un homme. Ils tinrent absolument à ce qu’il aille au bout du lycée pour décrocher son diplôme, insistant sur le fait qu’on ne prenait pas des idiots chez les Sons. Son diplôme de fin d’études secondaires en poche, il abandonna la caravane de sa mère, ses trois petites sœurs sous le bras pour emménager dans une dépendance du club et offrir à ses sœurs un véritable équilibre, une famille et un avenir. Connie avait déjà abandonné le navire depuis près d’un an, à ce moment-là mais il avait fallu du temps pour qu’il se fasse à l’idée qu’elle ne reviendrait jamais, parce qu’elle était une mère à chier, au même titre qu’une personne dégueulasse. Ce fut les old ladies du club qui terminèrent l’éducation de ses sœurs et la sienne, il sut, à cet instant précis, qu’il ne les abandonnerait jamais, qu’il userait de chaque minute de son existence pour les remercier, à sa façon.

Naïvement, il croyait ne pas pouvoir subir un autre coup dur, après tout, sa vie avait été une succession de merdes, pourquoi le destin aurait-il souhaité en rajouter une couche ? Il avait affronté tout ça avec l’aide de Lera, gamine qui n’avait pas vraiment plus de chance que lui. Ses parents n’avaient rien trouvé de mieux que de se tuer dans un accident de voiture, elle vivait chez sa tante et son oncle depuis lors. Cela avait été un coup de foudre amical, forcément, ils n’étaient rien de plus que des gosses à l’époque. Quand les hormones s’en mêlèrent, ce fut un combat permanent pour résister à la tentation qu’elle représentait. Ils étaient meilleurs amis, c’était elle qui venait le ramasser ivre mort à certaines soirées, elle qui venait l’encourager à chaque match et encore elle qui faisait en sorte de lui remonter le moral quand elle sentait que le silence qu’il leur imposait était moins dû à sa réserve naturelle qu’à un mal-être qu’il n’exprimait pas par pudeur. Un homme ne devait pas avoir de faiblesses, encore moins quand il avait une famille à sa charge. Ils s’étaient parfois disputés, souvent par la faute de Korb, jaloux comme un pou qui supportait mal qu’elle s’autorise à sortir avec d’autres types alors qu’il ne se gênait jamais pour en culbuter une ou deux quand l’occasion se présentait. Dans ces moments-là, elle ne l’épargnait pas, comme si elle tentait de lui faire passer un message. Ce qu’on peut être con à cet âge ! Il croyait que ça durerait toujours, qu’il continuerait à être là pour l’empêcher d’éclater les dents du premier qui osait jouer au plus malin, qu’elle continuerait à lui reprocher d’être un lâche et qu’ils s’opposeraient jusqu’à la fin des temps. Il comprit que ce ne serait pas le cas quand elle lui parla de son désir d’aller à l’université. Il crut, lui aussi, que c’était ce qu’il désirait et il entreprit de s’inscrire avant de réaliser que sa vie à lui était là, à Lonwook et certainement pas à l’autre bout du pays. La séparation fut aussi rude que brutale et ils mirent un point d’honneur à s’appeler régulièrement, elle rentrait dès qu’elle en avait l’occasion, jusqu’à ce que ça dérape. Ça faisait des années que ça couvait, qu’ils savaient tous les deux que leur amitié n’était qu’une couverture pour des sentiments bien plus profonds, sentiments qu’il n’était pas vraiment prêt à assumer. Une nuit ensemble et ce fut le début de la fin. Quand il réalisa qu’elle envisageait sérieusement d’abandonner son cursus universitaire pour lui, il sut que ça ne servirait à rien de tenter de la convaincre du contraire, c’était une véritable tête de mule, mieux valait endosser son costume d’enfoiré pour la pousser vers la sortie, ça valait mieux que de porter la responsabilité d’un choix aussi important. Elle le trouva avec une autre avant la fin des congés de Noël. Après ça, elle n’appela plus, elle ne revint plus non plus. Son bonheur lui importait bien plus que le sien et lui, fils d’une traînée et membre d’un club, il n’avait rien de beau à lui offrir. Elle n’avait jamais manqué de le souligner à chacune de leurs disputes sur son entrée chez les SOA.

***

« Salut mes princesses, comment vous allez ? » lâcha-t-il avec un large sourire alors que ses trois sœurs s’installaient de l’autre côté de la vitre blindée, affichant une tête d’enterrement. « T’es vraiment trop con, Korb ! T’avais dit que tu savais ce que tu faisais ! » « Ca va, Sunny, je sais ce que je fais. J’en ai pour deux ans à tout casser. » « Deux ans ? DEUX ANS ? Tu te fous de ma gueule ? Qui va s’occuper de toi et de Val ? Tu sais que Tori et moi on est à la fac ? On va rentrer à la maison et… » « Je vous interdis de d’abandonner votre année, elle est entièrement payée, pour vous deux ! Ce sera le cas des autres, vous restez là-bas, Val sera chez Miranda. » « Est-ce que Lera le sait ? » « Je n’en ai rien à foutre ! Vous allez faire ce que je vous dis, est-ce que c’est clair ? » cracha-t-il avec autorité, la mine renfrognée, signe qu’il valait mieux éviter de discuter. Il aimait ses sœurs du fond du cœur mais elles savaient qu’il n’était pas question de remettre ses ordres en question, surtout pas quand leur avenir était en jeu et qu’il était question de leur éducation. Sunny se mit à pleurer à chaudes larmes, les bras de sa sœur jumelle l’entourant alors que Valérie se collait à elles deux. « Ecoutez, je suis désolé de vous mettre dans cette position, j’ai fait ce que j’ai pu pour l’éviter mais ça arrive, parfois. D’accord ? Je ferai en sorte que vous ne manquiez de rien ! Allez Sunny, arrête de pleurer, je m’excuse ! » Il posa sa paume sur la vitre, attendant que sa sœur en fasse de même, ce qui ne tarda pas. « Vous savez bien que je vous aime, mes princesses ! » Elles furent là autant qu’elles le purent, comme les gars du club et les femmes de celui-ci, lui apportant autant de soutien qu’ils le pouvaient, organisant de nouvelles alliances pour lui éviter de passer un sale quart d’heure. Quand il sortit, ses sœurs l’attendaient devant la prison, les deux aînées avec un diplôme de premier cycle en poche et en passe de devenir chirurgien et avocate. Il aurait dû se promettre de se calmer après ça, pour elles au moins, mais quand Val quitta la maison pour l’université, elle aussi, il trouva justement l’excuse parfaite pour ne plus prendre autant de précautions qu’avant. Elles n’avaient plus vraiment besoin de lui et n’ayant plus que le club, il lui sembla logique de se focaliser sur celui-ci avant le reste, même avant ces deux commerces qu’il était parvenu à racheter.

***

Le soleil lui chatouillait le visage. Quel con, il avait oublié de fermer les rideaux ! Il grogna, essayant de se lever pour aller le fermer et se recoucher mais un poids obstruait sa poitrine. Il fut contraint d’ouvrir les yeux et de tomber sur le corps nu d’une des poules du club. Il soupira et finit par la dégager sans ménagement, elle dégringola sur le sol de la chambre, pas très enchantée par ce genre de réveil alors trois autres occupaient le reste du lit. Il se passa une main sur le visage, se disant qu’il n’arriverait plus à redormir maintenant. Il sortit du lit, tapa dans ses mains jusqu’à ce qu’elles se réveillent toutes. « Allez, bougez-vous le cul, récupérez vos strings et tirez-vous ! » leur lança-t-il, se dirigeant vers la salle de bain pour prendre une douche rapide, ravi de constater qu’elles avaient toutes foutu le camp en un temps record. Son sourire s’affadit en même temps que sa bonne humeur quand il se confronta à son frigo complètement vide. Fait chier ! Il alla enfiler un t-shirt, récupéra les clés de sa voiture et dut se rendre à l’évidence, il devait aller faire ces putains de courses, tôt ou tard. S’il n’avait jamais vraiment eu de réel coup de cœur pour son ex-femme, Amanda, il fallait bien reconnaître que quand elle était là, la maison était propre et le frigo toujours plein. Fallait bien qu’elle se rende utile, à défaut d’être capable de tromper la solitude de son cher et tendre. Il ne lui avait jamais vraiment laissé l’occasion de le faire non plus, s’était dit qu’à trente piges, il était temps de fonder une famille et d’arrêter d’attendre bêtement la femme de sa vie, il s’était lourdement gouré et ça avait mal tourné. Il était trop tôt – presque midi, bordel, c’était tôt quand on s’était endormi à 7 h – pour penser à toute cette merde. Il émergea de la maison en grommelant. « Quatre ! Rien que ça ! T’essaies de battre un record, Knight ? » Il se raidit, son cœur manquant un battement avant d’entamer une cavalcade effrénée. « Tiens, Wallace, de retour chez les péquenauds ? Je pensais que tu étais trop bien pour cette ville ! » répliqua-t-il sans pouvoir s’empêcher d’être amer. Elle était là, dans sa bagnole, attendant probablement depuis plusieurs minutes devant chez lui alors que son oncle et sa tante ne vivaient qu’à quelques maisons de là. Elle aurait pu venir à pieds mais elle n’aurait eu aucun refuge. « Je pensais qu’après tout ce temps, tu aurais autre chose à me servir que des remarques débiles ! » « Tu t’attendais à quoi ? T’es pas le centre de l’univers, Lera ! De toute façon, t’arrives trop tard pour le gang bang, c’était hier ! A croire que c’est ta spécialité, arriver toujours au mauvais moment. » Il ponctua sa réplique cinglante d’un sourire en coin qui s’affadit quand il grimpa dans sa voiture et l’entendit démarrer en trombe. Il n’avait pas voulu lui faire de la peine, surtout que cette situation était de son fait mais il avait mûri, il avait changé et peut-être pas de la meilleure des façons.

_________________
You know you're right
I would never bother you, I would never promise to
I would never follow you, I would never bother you
Never speak a word again, I will crawl away for good
I will move away from here, You won't be afraid of fear



Dernière édition par Korben Knight le Dim 27 Sep - 18:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: Everyone's got their chains to break ¤ Korb   Dim 27 Sep - 12:46

Bienvenue sur le forum avec cet excellent choix d'avatar I love you Bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: Everyone's got their chains to break ¤ Korb   Dim 27 Sep - 12:57

kitsh je trouve qu'il colle parfaitement au contexte.
bienvenue parmi nous. I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 567
◊ PRENOM/PSEUDO : sparrow
◊ DOUBLE-COMPTE : jay cassidy et dana ashcroft
◊ CREDITS : ©smoaks(ava), ©tumblr (sign)
◊ AVATAR : nina dobrev

Feuille de personnage
⊹ votre club: aucun.
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: Everyone's got their chains to break ¤ Korb   Dim 27 Sep - 13:01

damn it, you are so sexy
bienvenue sur le forum mon tout beau et bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de découvrir le personnage si tu as des questions, n'hésites pas

_________________


    have you lost your mind ? tell me when you think we crossed the line, no more drugs for me, pussy and religion is all i need. grab my hand and baby we'll live a hell of a life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 342
◊ PRENOM/PSEUDO : Datura
◊ CREDITS : Datura
◊ AVATAR : Taylor Kitsch

MessageSujet: Re: Everyone's got their chains to break ¤ Korb   Dim 27 Sep - 13:04

Merci les filles Very Happy
Ma fiche devrait être terminée dans la journée, sinon je ne sais pas quand j'aurais le temps de la faire, avec le boulot muahahahah

_________________
You know you're right
I would never bother you, I would never promise to
I would never follow you, I would never bother you
Never speak a word again, I will crawl away for good
I will move away from here, You won't be afraid of fear

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: Everyone's got their chains to break ¤ Korb   

Revenir en haut Aller en bas
 

Everyone's got their chains to break ¤ Korb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Border Break (RingEdge)
» Wtf Charisma Break?
» —Xerxes Break. « The candyman » ~ !
» Lune de Break-Over
» Summer break...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ TROUBLE IN THE CHAOS :: ~ PART TWO :: write your story :: bienvenue à lonwook-