AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The man comes around ♦ Connor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 43
◊ PRENOM/PSEUDO : Djinn
◊ CREDITS : //
◊ AVATAR : Nikolaj Coster-Waldau

Feuille de personnage
⊹ votre club:
⊹ vos relations:

MessageSujet: The man comes around ♦ Connor   Jeu 1 Oct - 2:07




Hawkins, Connor
Justice. Integrity. Service.

★★★
surnom + Jacky par ses collègues, non pas car il s’agirait de son second prénom mais seulement car il est connu pour son penchant pour une certaine marque de whisky. âge + 44 longues années lieu de naissance + La grande Chicago dans l’Illinois, Etats-Unis. nationalité + Américaine, une fierté par moments, une honte par d’autres. origines + Son père est un américain tout ce qu’il y a de plus vrai, sa mère quant à elle était ukrainienne et s’il ne se sent proche ni du pays ni de la culture, il lui doit certaines de ses insultes les plus incompréhensibles. emploi/études + Il a servi un temps dans le 75ème régiment de Rangers avant de rentrer au pays et de passer un bachelor en ‘’Criminal Justice Administration’’, intégrant finalement le corps des U.S Marshals dont il fait partie depuis maintenant 12 ans. statut amoureux + Veuf, sa femme est morte il y a 8 ans de cela, malencontreux accident de voiture. situation sociale + Il gagne suffisamment d’argent pour payer les factures, le loyer et la caisse de bouteilles de whisky dont il a besoin pour le mois. Les études de sa fille sont financées par l’héritage de sa mère et s’il ne peut pas se permettre des folies, il ne peut pas non plus se plaindre. orientation sexuelle + Hétérosexuel, la compagnie des hommes n’est pas faite pour lui. Non pas qu’il ait quoi que ce soit contre les homosexuels ! Disons juste qu’il est quand même un peu vieux jeu. caractère + Défaitiste ♦ Brave ♦ Irritable ♦ Modeste ♦ Violent ♦ Protecteur ♦  Impatient ♦ Audacieux ♦ Arrogant ♦ Pragmatique ♦ Bavard ♦ Intuitif avatar + Nikolaj Coster-Waldau. groupe + law, it’s my destiny


my love song : Eric Clapton ○ Wonderful Tonight
-------●-------

Petit, il aidait son père à réparer sa voiture et il adorait ça, surtout lorsque ce dernier l’emmenait faire un tour le weekend. Pour se rappeler de ces bons moments, il a acheté la même voiture, une Ford Mustang de 1966 bleue, à laquelle il tient comme à la prunelle de ses yeux. ♦ S’il n’a jamais été très porté tatouages, il a quand même accepté de graver à l’encre l’emblème du 75ème régiment de Rangers, en souvenir de cette période marquante de sa vie. ♦ Il fume énormément, portant toujours sur lui un à deux paquets de cigarette et un briquet en argent que lui a légué son père, portant d’ailleurs ses initiales : C.H (originairement pour Calvin Hawkins, son paternel). ♦ C’est un grand amateur de whisky et il porte un amour presque mystique pour le Jack Daniels. Il porte toujours une flasque que lui avait offert sa femme pour leur 10ème anniversaire. ♦ Il parle couramment le russe, l’arabe et l’espagnol, langues qu’il a apprises sur le tas, en essayant de dialoguer avec sa mère (elle a grandi à la frontière avec la Russie et parlait plus cette langue que sa langue natale), sur le front ou avec sa voisine.  ♦ Il raffole de donuts et vous ne pourrez jamais mieux vous acheter sa sympathie qu’en lui en payant pour le petit-déjeuner. ♦ Il a une profonde addiction pour le café, tant et si bien qu’il donne parfois l’impression d’en boire plus qu’il ne boit d’eau dans la journée. ♦ Il aime le vieux rock, selon qu’on écoute lors des road-trips hollywoodiens, celui qui dès les premières notes nous fait comprendre qu’il n’est un cri, celui de l’Amérique. ♦ Il a emmené sa femme voir les Affranchis pour leur premier rendez-vous le 18 Septembre 1990 et depuis ce jour, il ne se passe pas une seule année où il ne regarde pas ce film à cette date précise, nostalgique. ♦ Il sait jouer de l’harmonica, et même debout ! C’est peut-être un détail pour vous, mais pour lui ça veut dire beaucoup ! ♦ Il a toujours été le cuisinier de la maison, aidant sa mère quand il était petit avant de préparer de bons petits plats pour sa femme, souvent trop débordée pour s’occuper du repas en rentrant du boulot. Avant d’entrer dans l’armée, il avait pendant un instant envisagé le fait de devenir cuistot, mais l’appel du devoir avait été plus fort que celui des marmites. ♦ Il est fou des gros chiens et en possède même trois : un bouvier bernois (Luna), un berger allemand (June) et un labrador appartenant à sa fille (Sapphire).  ♦ Il joue souvent avec son alliance lorsqu’il est nerveux, la faisant frénétiquement tourner autour de son doigt sans vraiment y faire attention. ♦ Il a parfois du mal à jouer selon les règles imposées par son métier lorsque le sujet le touche particulièrement, pouvant utiliser des méthodes discutables lorsqu’il le juge nécessaire. Mettez la vie d’un enfant en jeu ou menacez sa famille et vous n’aurez plus l’homme de loi face à vous, mais bel et bien une menace ayant été entraînée pour tuer. ♦ Il aime se maintenir en forme en allant courir le matin très tôt, se levant parfois à l’aube pour profiter de la fraîcheur. ♦ Il est extrêmement proche de sa fille, cette dernière étant de toute façon la seule famille qui lui reste réellement. Il l’appelle plusieurs fois par semaine et fait tout ce qui est en son pouvoir pour qu’elle ait une belle vie. ♦ Il n’est pas croyant et ne voit pas vraiment la religion d’un bon œil, l’acceptant car elle a une place importante dans la société américaine mais n’hésitant pas à lancer de petites piques acerbes lorsque quelqu’un aborde le sujet avec lui ♦ Il était réputé au 75ème pour être l’un des soldats les plus redoutables en combat rapproché, à la fois puissant et méthodique. Si avec le temps, il ne peut plus prétendre à botter les fesses de l’élite de l’armée, il a quand même de très beaux restes. ♦ Il possède une véritable armurerie chez lui, n’aimant pas vraiment se retrouver sans arme à portée de main. S’il porte son arme de service comme si elle était une partie de lui, il possède également un fusil à pompe dans le coffre de sa voiture et sa cave n’est pas en reste non plus. Il est tellement parano qu’il a dissimulé un ou deux flingues à certains endroits clés de sa maison ♦ Il n’a pas vraiment confiance en la technologie et n’aime pas trop l’utiliser, préférant de loin le temps où tout n’était pas aussi ‘’connecté’’ ♦ C’est un fervent supporter des Chicago Bears et il avait l’habitude d’aller voir les matchs quand il était plus jeune ♦ Il n’aime pas vraiment le luxe mais adore les belles montres, ayant une petite collection chez lui dont il est très fier et que sa fille n’hésite pas à agrémenter lorsque l’anniversaire de son paternel arrive ♦ Il a la fâcheuse habitude de ponctuer certains de ses dialogues par des histoires abracadabrantes qu’il dit avoir vécu ou des récits qu’il a lu un jour. Ca a le don d’amuser les plus patients et d’énerver ceux qui n’aiment pas perdre leur temps en discussion inutile. ♦ Il est très patriotique, même s’il avoue ne pas aimer certaines dérives que s’autorise le gouvernement.

▸ a twist in my story. ◂
pourquoi avoir fait le choix d'être à Lonwook ?  + Ce n’est pas vraiment un choix qu’il a fait, plutôt une assignation qu’il a accepté. En tant que Marshal affilié au programme de protection des témoins, le civil dont il est responsable a décidé d’aménager dans cette petite ville sous sa nouvelle identité et s’il aurait pu passer le flambeau à un de ses collègues de la région, Connor a préféré déménager lui aussi. Il n’a aucune véritable affection pour cet endroit mais au final, tout ce qui compte pour lui est d’avoir un toit et du boulot. que penses-tu des bikers ? + Une racaille à moto qui se croit tout permis, qui ne respecte que peu les règles et qui cause des problèmes et une mauvaise réputation à ce petit coin de Californie : comment voulez-vous que le Marshal ait une quelconque affection pour ces gens-là ? Il en a croisé quelques-uns lors de son boulot, en connaît d’autres de nom… Il n’aime pas particulièrement leur compagnie, mais accepte de cohabiter avec eux tant qu’ils ne lui causent pas d’ennuis. Et puis, s’il n’y avait pas de criminels, il aurait beaucoup moins de travail… Et son travail, c’est sa vie ! as-tu déjà eu des ennuis avec la police ? + Peut-être quelques excès de vitesses tout au plus, mais rien de vraiment palpitant. Il faut dire que Connor a toujours été du bon côté de la loi : son père policier exemplaire, lui militaire pui Marshal, sa défunte femme assistante du procureur à Chicago, sa fille faisant des études de criminologie… La loi, on a ça dans le sang chez les Hawkins ! Quant à savoir s’il a déjà tué quelqu’un, il n’y a qu’à voir son parcours pour comprendre que se servir de son arme ne lui a jamais fait peur... Il l’a seulement fait dans un cadre où la loi autorise à tuer, même si dis comme ça, c’est assez triste…

pseudo/prénom + Djinn pays + France tu as découvert TITC sur + Euh… Je sais plus, alors que pourtant je l’ai trouvé cet aprem alors que je trainais sur internet en cours ! taux de présence + 7/7 jours, mais je ne peux pas RP autant que je l’aimerais malheureusement. ton avis sur TITC + Presque aussi cool qu’un pot de nutella d’un litre ! code du règlement + Le club, c’est la vie ! (même si en vrai c’faux, la loi c’est la vraie vie !) qui suis-je ? + (X) je suis une pépite de mon esprit () je suis la création d'une adorable personne () je suis un beau prédéfinis c'est le moment de se lâcher + Youhou ? *cotillons envoyés en l’air et petit chapeau festif*



Dernière édition par Connor Hawkins le Mar 27 Oct - 4:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 43
◊ PRENOM/PSEUDO : Djinn
◊ CREDITS : //
◊ AVATAR : Nikolaj Coster-Waldau

Feuille de personnage
⊹ votre club:
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: The man comes around ♦ Connor   Jeu 1 Oct - 2:08

total eclipse of the heart.
There's a man goin' 'round takin' names.
Le bruit caractéristique des anneaux métalliques glissant sur la tringle précédèrent l'apparition de l’immense éclat de lumière qui illumina la pièce, chassant l'obscurité du salon et aveuglant momentanément la pauvre masse informe affalée sur le sofa, somnolente. Dans un effort surhumain et manifestement vain, cette dernière tenta de distinguer les traits de l’ombre qui se déplaçait dans la salle, tirant tous les rideaux pour donner un semblant de vie à cette maison la plupart du temps privée des doux rayons du soleil :

« Bonjour, il est 10h, on est samedi, le soleil brille et rester coincé dans le canapé n’est pas une option ! Allez, debout papa ! »

Un raclement de gorge rauque et morne fut la seule réplique que Connor trouva à adresser à sa fille en guise de réponse, se relevant difficilement de ce qui avait été son lit d’infortune pour la nuit avec la grâce et l’habilité d’un pachyderme sous anesthésie. Alors qu’il posait enfin ses deux pieds au sol, mâchouillant dans le vide pour rendre sa bouche un peu moins pâteuse, il observa Emma éteindre la télévision figée sur l’écran de sélection du film ‘’Les Affranchis’’ de Scorcese et qu’il avait certainement oublié d’éteindre avant de s’endormir. En la voyant faire il commença à se souvenir de ce qu’il avait fait la veille, le regard dans le vide et l’air encore un peu paumé : hier, cela avait été l’anniversaire de son premier rendez-vous avec sa défunte femme et il l’avait encore une fois fêté seul, comme il le faisait maintenant depuis plusieurs années maintenant. Une bouteille de scotch, un vieux DVD qu’il avait regardé chaque année à la même date depuis maintenant vingt-quatre ans et la solitude d’un homme veuf : voilà le triste résumé de sa soirée maussade, bien loin des moments tendre qu’il avait passé avec son épouse quand cette dernière était encore en vie…

Cela faisait huit ans ! Huit ans déjà que sa femme était partie de la maison un soir, furieuse après une dispute avec son mari, sous une pluie battante. Huit ans qu’elle avait quitté le domicile familial sans prendre la peine de souhaiter bonne nuit à sa fille, prenant le chemin de son bureau alors que la nuit noire engloutissait sa voiture, sans jamais donner l’occasion à l’époux qu’il avait été de revoir celle qu’il aimait vivante. Alors qu’il fulminait de rage, elle avait eu un accident sur le trajet, sa voiture percutée par un camion qui n’avait pas respecté la priorité du carrefour… Tout ça à cause d’un désaccord idiot, qu’ils auraient pu éviter s’ils n’avaient pas été aussi bornés, s’il avait accepté son point de vue, s’il n’avait pas voulu la confronter à ses choix ! Il regrettait… Le tragique événement avait chamboulé la famille Hawkins, l’avait poussé à s’éloigner de Chicago, mais avait aussi renforcé bien malgré lui les liens entre le paternel et son enfant. Le genre de lien fort qui expliquait pourquoi Emma était là aujourd’hui :

« Tu n’as pas honte de réveiller ton pauvre père aussi violemment ? Et puis qu’est-ce que tu fais là, je croyais que tu ne revenais pas avant trois semaines ? »

Alors qu’il passait une main dans sa barbe de trois jours, la jeune fille rit légèrement avant de venir déposer un baiser sur son front :

« Disons juste que le réveil est une petite vengeance personnelle, en mémoire à mes grasses matinée manquée au lycée ! Elle lui fit un clin d’œil avant de prendre le chemin de la cuisine ! Quant à la raison de ma présence, disons qu’en voyant la date je me suis dit qu’il serait bon que je vienne un peu veiller sur toi : c’est mon rôle après tout ! Je t’ai même porté des donuts ! »

Il pouffa de rire avant de tousser, son souffle légèrement coupé par l’effort qu’il venait de faire en se levant du canapé. Tout son corps semblait lui faire mal, l’intégralité de ses muscles ayant été engourdis par la mauvaise position qu’il avait eue dans son sommeil. Qui aurait cru qu’un homme ayant servi dans le soixante quinzième régiment des Rangers souffrirait autant d’un simple réveil alors qu’il avait connu certaines des batailles les plus impressionnantes de ces trente dernières années ? Lui qui avait servi en Irak durant la guerre du Golfe, lui qui s’était retrouvé bloqué au sol lors de la bataille de Mogadiscio et qui avait servi dix ans dans les rangs des forces spéciales de l’armée américaine se retrouvait confronté aux difficultés de la vie de civil et avait parfois du mal à s’en sortir, autant physiquement que mentalement. Il sentait ses os craquer, sa tête être lourde et ses mouvements encore approximatifs, la faute à la gueule de bois à n’en pas douter. S’approchant de la table du salon, il saisit son insigne de Marshal posée là pour l’accrocher à sa ceinture et se diriger vers la cuisine, rejoindre sa fille.

Cette dernière était en train de préparer le déjeuner, s’occupant de faire un peu de café et de presser des oranges. En se tenant dans l’encadrement de la porte, Connor la regarda faire un instant en souriant : il était vraiment fier d’elle. Forte, indépendante, intelligente, Emma avait véritablement tout tiré de sa mère, tant et si bien que le patriarche des Hawkins avait blagué plus d’une fois sur le fait qu’il doutait qu’elle soit réellement sa fille. Dynamique et bienveillante, la jeune femme avait su surmonter la mort de sa mère et avait même pris soin de son père lorsque ce dernier n’allait pas bien. Si aujourd’hui elle faisait des études pour devenir avocate à Los Angeles, elle trouvait quand même le moyen de venir partager le petit-déjeuner avec la seule famille qui lui restait, pour le plus grand plaisir du quarantenaire :

« J’apprécie que tu viennes me rendre visite ma puce, mais n’oublies pas que si je suis arrivé à changer tes couches quand tu étais petite, c’est que je peux prendre soin de moi ! Il rit en la voyant lever les yeux au ciel, saisissant au même moment un fruit pour mordre dedans. Queen doit passer me prendre tout à l’heure, on va faire un tour chez June, voir si tout va bien. Mais si ça te dis, on peut aller au restaurant tous les deux ce soir, d’accord ? »

« Ça me va, passe le bonjour à June de ma part ! »

Il hocha la tête avant de s’approcher d’elle pour déposer un baiser sur son front, lui souhaitant la bonne journée avant d’aller se préparer. Arme de service, badge de Marshal dissimulé sous un T-shirt un peu trop grand : il était fin prêt pour remplir la tâche qui avait changé sa vie. Comme à son habitude, il allait prendre des nouvelles du témoin sous sa responsabilité, voir si tout se passait bien pour elle. June faisait partie du programme de protection des témoins et c’était le rôle de Connor de veiller sur elle. Journaliste ayant l’habitude de s’attirer des ennuis, la demoiselle avait été contrainte de changer d’identité lorsque, 7 ans auparavant, elle avait attiré l’attention d’un baron de la drogue à Chicago. Ce dernier avait fait assassiner son mari et si elle avait témoigné pour le faire mettre derrière les barreaux, elle avait également compris que la ‘’Windy City’’ n’était pas un lieu sûr pour elle. Nouveau nom, nouvelle ville, elle avait déménagé à Lonwook pour un nouveau départ et l’U.S Marshal l’avait suivi : vieille connaissance du défunt mari, il avait promis de la protéger et après la mort de sa propre femme, Connor n’avait plus vraiment d’attaches à Chicago. C’était l’occasion pour eux de démarrer une nouvelle vie, de tirer un trait sur les drames du passé.

Fin prêt, il jeta un œil dans le miroir de sa chambre, inspirant un bon coup : sa vie avait changée et le temps où il était sur le champ de bataille était révolu. Cependant, la vie qu’il menait aujourd’hui était une toute autre bataille… Et elle n’était pas aussi facile qu’elle n’en avait l’air !


Dernière édition par Connor Hawkins le Sam 3 Oct - 3:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: The man comes around ♦ Connor   Jeu 1 Oct - 8:29

un us marshal (shutter island feels )
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 567
◊ PRENOM/PSEUDO : sparrow
◊ DOUBLE-COMPTE : jay cassidy et dana ashcroft
◊ CREDITS : ©smoaks(ava), ©tumblr (sign)
◊ AVATAR : nina dobrev

Feuille de personnage
⊹ votre club: aucun.
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: The man comes around ♦ Connor   Jeu 1 Oct - 13:03

le personnage déboite, j'ai hâte de lire la suite I love you
bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésites pas

_________________


    have you lost your mind ? tell me when you think we crossed the line, no more drugs for me, pussy and religion is all i need. grab my hand and baby we'll live a hell of a life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 342
◊ PRENOM/PSEUDO : Datura
◊ CREDITS : Datura
◊ AVATAR : Taylor Kitsch

MessageSujet: Re: The man comes around ♦ Connor   Jeu 1 Oct - 15:36

Bienvenue par ici avec ce super choix d'avatar Wink

_________________
You know you're right
I would never bother you, I would never promise to
I would never follow you, I would never bother you
Never speak a word again, I will crawl away for good
I will move away from here, You won't be afraid of fear

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 43
◊ PRENOM/PSEUDO : Djinn
◊ CREDITS : //
◊ AVATAR : Nikolaj Coster-Waldau

Feuille de personnage
⊹ votre club:
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: The man comes around ♦ Connor   Sam 3 Oct - 4:01

Merci pour l'accueil !

Voilà, normalement ma fiche est terminée, même si l'histoire est pas fameuse :/. J'espère que ça ira et s'il y a un quelconque problème, n'hésitez pas à me le signaler Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 245
◊ PRENOM/PSEUDO : Sam'/Powhatan
◊ CREDITS : .liloo_59 - EXCEPTION
◊ AVATAR : Rachel McAdams

Feuille de personnage
⊹ votre club: Aucun
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: The man comes around ♦ Connor   Sam 3 Oct - 11:16


tu es validé(e) !

------------------------------


Ton perso' va envoyer du lourd à Lonwood ! La relation avec son ancienne épouse est tellement touchante. Je te valide avec joie, l'étranger   Garde moi un lien au chaud

Et voilà, tu as enfin terminé cette maudite fiche. Bienvenue à Lonwood ! Désolé, les bikers n'ont pas le temps de te faire une haie d'honneur. Ils s'occupent de choses plus importantes. Tu peux te reposer au bar si tu le souhaites mais avant tout, tu vas faire ta fiche de liens. Ensuite, tu possèdes surement un boulot et je ne pense pas que tu dormes dans un arbre. Viens nous informer de ton métier et dans quel quartier tu loges avant d'aller flooder avec les camarades. Ah oui ! N'oublies pas de recenser ton avatar par ici. Ces bras cassés ne peuvent pas le faire eux-même j'te jure..    

_________________

- Hear me roar ◈ -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: The man comes around ♦ Connor   

Revenir en haut Aller en bas
 

The man comes around ♦ Connor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» James Connor Miller
» Isabelle Connor ♣ +415 072 393
» Connor
» Connor Kenway
» Sarah Connor ? Non c'est à côté !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ TROUBLE IN THE CHAOS :: ~ PART TWO :: write your story :: bienvenue à lonwook-