AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité
welcome to lonwook

MessageSujet: she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face   Jeu 1 Oct - 10:39


   


   
Blake Rivers
if you don't think i'm a princess then you are a 100% right. i'm the fucking queen.

   ★★★
surnom + Ses amis l'appellent "B". Sinon, elle n'aime pas qu'on lui donne des petits surnoms: ça lui donne l'impression d'être une sorte d'animal. Bref, mieux vaut ne pas tenter de l'appeler par de petits sobriquets sous peine de la voir s'énerver. âge + Vingt six ans. lieu de naissance + Elle est née ici, c'est une fille du pays. nationalité + américaine pur jus. origines + Sa mère était italienne, donc elle en possède des origines. emploi/études + Institutrice. statut amoureux + Dans la merde. situation sociale + Elle ne manque de rien. Son salaire couvre ses dépenses et elle sait que si elle se retrouve dans la merde, son cher papa sera là pour l'aider. orientation sexuelle + Hétérosexuelle. caractère + rancunière, franche, têtue, douce, bornée, maternelle, forte, protectrice, combative, jalouse, possessive, polie, grande gueule, réfléchie, maligne, intelligente... avatar + Leighton Meester groupe +  i've always been there.

   

   my love song : artiste ○ titre.
   -------●-------

   quand elle réfléchit, elle s'attache les cheveux: comme si ça l'aidait à se concentrer ♦ elle s'est fait faire son premier tatouage à seize ans. C'est un oiseau, situé sur son épaule gauche ♦ elle fait souvent craquer ses doigts: elle sait que c'est pas bien, mais ne peut pas s'en empêcher ♦ à la mort de sa mère, c'est elle qui s'est occupée de son frère et de son père, bien qu'elle soit la plus jeune de la famille ♦ elle jure souvent, un peu trop à son goût mais encore heureux, elle sait se maitriser devant les enfants ♦ elle s'est toujours moqué que son père et son frère trempent des affaires pas nettes à cause du club. après tout, elle a grandi dans ce milieu et évite simplement de prendre part à tout ça ♦ elle adore les enfants. s'occuper d'eux l'apaise et c'est la voie qu'elle veut suivre. elle souhaite aussi avoir une famille nombreuse mais ne l'a jamais dit à personne ♦ d'après son père, elle devrait se préparer à devenir la régulière d'un des mecs du club, mais elle s'y est toujours opposée: ce ne sera pas à lui de choisir qui elle aimera, et ce ne sera pas négociable ♦ elle passe une main dans ses cheveux quand elle est contrariée ♦ elle fait beaucoup de sport et sort courir avec son chien tous les matin, donc il ne sera pas rare de la voir déambuler un peu partout, aux aurores ♦ elle a un vrai talent pour la cuisine. c'est sa mère qui lui a tout appris et elle lui a même laissé un livre de recettes plus que fourni ♦ elle pratique quelques arts martiaux depuis le plus jeune âge. juste au cas où ♦ quand elle a eu dix huit ans, elle est partie pendant deux ans. loin d'ici, loin du club, loin de son père et de son frère. elle tenait à reprendre un peu l'air, se sentant noyée dans le cercle trop fermé que forme le club. elle est ensuite revenue et a emménagé dans un appartement seule: autant dire que son père a gueulé, mais elle n'a pas écouté. c'est une forte tête, comme sa mère l'était ♦ parfois, elle aurait aimé avoir une enfance et une adolescence plus "normale", sans avoir a supporter tous les jours le vrombissement des motos, les plaintes de sa mère répétant à son mari d'être prudent et surtout, sans tous ces hommes qui tenaient absolument à la protéger parce qu'elle était la fille d'un de leur "frère". essayez un peu de sortir avec des garçons quand vous avez seize ans et que vous devez sortir "sous surveillance", juste au cas où on essaierai de vous agresser. eh oui, ça a mis un sacré coup de pieds au noisettes de sa vie amoureuse, ce fichu club: mais c'est sa famille en un sens, et elle sait qu'elle ne pourrait pas se passe d'eux ♦ elle est passionnée par les livres et la musique.

   
▸ a twist in my story. ◂
pourquoi avoir fait le choix d'être à Lonwook ?  + j'y suis née. j'aime profondément cette ville, parce qu'elle va vu grandir, évoluer et devenir ce que je suis aujourd'hui. ici, c'est chez moi et je ne me vois pas vivre ailleurs pendant trop longtemps. que penses-tu des bikers ? + ils sont ma famille. j'ai grandi au milieu de ces hommes en blouson de cuir et tout tatoués. mon père et mon frère font parti d'un club et j'ai été forcée de m'habituer à leur présence. en grandissant, j'ai su qu'ils trempaient dans des trucs pas clairs, mais ne m'en suis jamais mêlée et on m'as même sagement tenue éloignée. ce ne sont pas mes affaires après tout. mais bon, j'aime ma famille et surtout cette famille, qu'ils composent tous as-tu déjà eu des ennuis avec la police ? + jamais. je suis quelqu'un de clean, qui souhaite tout sauf avoir des ennuis. si j'ai eu affaire à la police quelques fois, c'était juste pour payer les cautions de mon frère qui lui, est une sorte d'habitué à la station de police. mais dans mon cas personnel, non: mon casier est pire que vierge.

   
pseudo/prénom + spf. pays + france. tu as découvert TITC sur + bazzart, je crois. ou prd. l'un des deux. taux de présence + 5/7 environ. ton avis sur TITC + j'aime le contexte et tout le reste, c'est pour ça que j'ai pas hésité à m'inscrire  . code du règlement + le club c'est la vie. qui suis-je ? + (x) je suis une pépite de mon esprit () je suis la création d'une adorable personne () je suis un beau prédéfinisc'est le moment de se lâcher + j'vous embrasse sur la fesse droite   .

   


Dernière édition par Blake Rivers le Jeu 1 Oct - 20:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face   Jeu 1 Oct - 10:39

total eclipse of the heart.
citation. citation.
Quand tu repense à ton enfance, tu te dit que ça aurait pu être bien pire que ça. Bien sûr, tout n'était pas parfait, mais ça allait: Tu avais un toit au dessus de la tête, un repas trois fois par jours et des vêtements neufs assez souvent. Tu te souviens surtout des moments heureux qui tu as passé avec ta famille, comme ces barbecues le dimanche, les fêtes de Noël ou encore les courses poursuites dans toute la maison. Tu te souviens de cette veste en cuir noire, celle qui appartenait et appartient toujours à ton père, que tu adorais porter, comme si tu voulais lui ressembler. Dans le fond, tu le faisais pour imiter ton grand frère et parce que tu admirais ton père, comme toutes les fillettes. En réalité, tu étais loin, très loin de mesurer l'importance de cette veste, ni de ce qu'elle représentait pour les autres.

Enfant, tu étais comme dans une bulle, en sécurité, protégée. Tes parents s'adoraient, s'aimaient à la folie et tu te moquais en les voyant s'embrasser, en les traitant de dégoutants. Pourtant, tu étais heureuse de les voir heureux, tout simplement. Souvent, ton père revenait avec des bleus sur le corps, parfois même sur le visage et tu voyais ce sang sur ses vêtements: Là encore, tu ne comprenais pas ce que ça signifiait. Tu étais trop jeune, trop innocente. Trop toi. Ton passe temps favoris? Coller ton frère. Genre, vraiment. Vous partagiez la même chambre quand tu étais petite et tu adorais partager des moments avec lui, faire comme lui. C'était ton modèle, celui que tu comptais suivre partout, jusqu'en enfer s'il le fallait.

Puis t'as grandi. L'étincelle qui brillait dans tes yeux s'est effacée: rien qu'un peu. Ton innocence s'est envolée comme un oiseau qui part migrer en hiver et tu as vu la vie telle qu'elle était. Dure. Impitoyable. Horrible. Mais il n'y avait pas que des mauvais côtés, parce que tu avais cette joie de vivre, ce sourire toujours scotché aux lèvres. Parfois, tu passais voir ton père au garage après les cours et tu croisais sa "famille" de coeur. Tous ceux que petite, tu considérais comme des oncles et des cousins. Et c'était devenu un peu ta famille à toi aussi. Tu as compris une fois adolescente ce qui signifiait vraiment le terme biker. Ta mère t'as avoué que oui, ton père trempait dans des choses pas nettes ni légales, mais tu t'es promis de ne pas t'en mêler. De toute façon, ce que faisait ton père, ce n'était pas tes affaires: tu avais de tes études à gérer. Mais quand tu as vu ton frère prendre le même chemin que ton paternel là, ça t'as fait un peu peur: Tu as eu peur de le perdre et ta mère a pété un câble plus d'une fois en essayant de le dissuader. Mais ça n'a pas marché. Il ne sera pas médecin ou un brillant avocat. Il sera biker et avait été clair là dessus. Alors tu n'a jamais contesté sa décision, parce que tu savais que d'abord, ça ne servirait à rien, mais qu'en plus, ton père le protégerait: de même que tous les autres membres du club.

L'année de tes dix sept ans, ça a été la plus dure et la plus horrible de toute ta courte existence. Un jour, ta mère à chopé une sorte de virus, quelque chose qui s'apparentait à la grippe ou une connerie comme ça. Sauf que tu voyais bien que quelque chose clochait: Elle ne se remettait pas. Pire, son état se détériorait. T'as réussi à la traîner chez le médecin, qui l'as tout de suite envoyée à l'hôpital. Trois semaines plus tard, tu étais debout au beau milieu du cimetière, en train de regarder son cercueil descendre sous terre. Il a été pire que fulgurant, ce cancer et a emporté ta mère a une vitesse vertigineuse. Alors t'as été obligée de grandir encore plus vite, toi aussi. Au moins pour pouvoir décrocher tes diplômes et surtout pour remplacer ta mère qui était la seule à tenir la maison. Le ménage, la vaisselle, la bouffe, les courses. Tu t'es tout coltiné pendant quelques mois, jusqu'à ce que tu n'en puisse plus. Jusqu'à ce que tu termines le lycée et que, âgée de dix huit ans, tu n'ai qu'une envie: Te tirer. Loin. Très loin. Et c'est ce que tu as fait. Tu as pris tes cliques, tes claques et tu es partie sur un coup de tête alors qu'il n'y avait personne à la maison. Le soir, tu as appelé ton père et tu t'es pris un sacré savon, mais tu lui a bien fait comprendre que tu reviendrais. Que tu te pointerai à nouveau quand tu serais prête.

C'est ce que tu as fait, deux ans plus tard.
T'es rentrée au bercail et rien n'avait vraiment changé: Comme si t'étais jamais partie. Ton père et ton frère t'ont accueillie les bras grands ouverts et c'est dans le fond ce qui t'as le plus surprise, parce que tu t'attendais à une grosse scène. Mais non, il ont été cools. Alors tu as décidé de garder un minimum d'indépendance et de quitter le domicile familial pour voler de tes propres ailes, tout en restant près de ta famille: Tu as emménagé dans un petit appartement, adopté un chien et même trouvé un boulot comme institutrice. Autant dire que le fait de poser tes valises t'as fait bizarre, au début. Pendant deux ans, tu as vécu avec seulement quelques dollars en poche, un téléphone, un sac à dos et une carte routière. Tu as exploré, beaucoup voyagé et tu ne t'es jamais sentie aussi libre et en paix avec toi même. Mais là, le break était terminé: Tu avais besoin de te reconnecter un peu.

Puis c'est là qu'il a débarqué.
T'avais pas prévu ça, de tomber amoureuse. C'était genre, quelque chose que tu avais remis à plus tard, le temps que ta vie reprenne un minimum de sens, d'équilibre. Mais ce jour là, où ton frère est passé voir comment t'allais, accompagné de son meilleur ami...Eh bien voilà. Pourtant, tu as grandi à ses côtés aussi. Lui, c'était comme ton deuxième frère, quelqu'un qui te protégeait de tout -et surtout des garçons qui avaient des vues sur toi au collège et au lycée- et que tu adorais. Jamais tu ne l'as vu autrement que comme un frère. Jusqu'à ce jour là, du moins. Et tu t'es sentie mal, sale. C'était hors de question, de ne serais-ce qu'espérer que quelque chose se passe entre vous. Pourtant ce qui est arrivé est arrivé. Tu choisis pas qui t'aime, c'est le destin. C'est la vie.

Et oui, c'est vraiment pourri, mais tu dois t'y faire.
Comme si t'étais pas déjà assez dans la merde...


Dernière édition par Blake Rivers le Jeu 1 Oct - 20:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face   Jeu 1 Oct - 10:45

LEIGHTON
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face   Jeu 1 Oct - 11:10

Zoe, on la voit tellement peu, c'est dommage Merci
Revenir en haut Aller en bas

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 567
◊ PRENOM/PSEUDO : sparrow
◊ DOUBLE-COMPTE : jay cassidy et dana ashcroft
◊ CREDITS : ©smoaks(ava), ©tumblr (sign)
◊ AVATAR : nina dobrev

Feuille de personnage
⊹ votre club: aucun.
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face   Jeu 1 Oct - 13:03

meester, j'adore cette nana
bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésites pas

_________________


    have you lost your mind ? tell me when you think we crossed the line, no more drugs for me, pussy and religion is all i need. grab my hand and baby we'll live a hell of a life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 342
◊ PRENOM/PSEUDO : Datura
◊ CREDITS : Datura
◊ AVATAR : Taylor Kitsch

MessageSujet: Re: she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face   Jeu 1 Oct - 15:37

Bienvenue ici et bon courage pour ta fiche, n'hésite pas si tu as des questions Very Happy

_________________
You know you're right
I would never bother you, I would never promise to
I would never follow you, I would never bother you
Never speak a word again, I will crawl away for good
I will move away from here, You won't be afraid of fear

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face   Jeu 1 Oct - 19:26

Merci vous deux, je n'hésiterai pas
Revenir en haut Aller en bas

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 567
◊ PRENOM/PSEUDO : sparrow
◊ DOUBLE-COMPTE : jay cassidy et dana ashcroft
◊ CREDITS : ©smoaks(ava), ©tumblr (sign)
◊ AVATAR : nina dobrev

Feuille de personnage
⊹ votre club: aucun.
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face   Jeu 1 Oct - 20:52


tu es validé(e) !

------------------------------


j'adore le personnage, je viendrais avec plaisir te quémander un lien I love you on pourra se trouver un truc sympas en plus !

Et voilà, tu as enfin terminé cette maudite fiche. Bienvenue à Lonwood ! Désolé, les bikers n'ont pas le temps de te faire une haie d'honneur. Ils s'occupent de choses plus importantes. Tu peux te reposer au bar si tu le souhaites mais avant tout, tu vas faire ta fiche de liens. Ensuite, tu possèdes surement un boulot et je ne pense pas que tu dormes dans un arbre. Viens nous informer de ton métier et dans quel quartier tu loges avant d'aller flooder avec les camarades. Ah oui ! N'oublies pas de recenser ton avatar par ici. Ces bras cassés ne peuvent pas le faire eux-même j'te jure..

_________________


    have you lost your mind ? tell me when you think we crossed the line, no more drugs for me, pussy and religion is all i need. grab my hand and baby we'll live a hell of a life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face   Jeu 1 Oct - 20:54

Merciiiii Avec plaisir pour le lien
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face   

Revenir en haut Aller en bas
 

she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ TROUBLE IN THE CHAOS :: version une :: Présentations :: Fiches membres supprimés-