AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (romy) you became the poison in your own life.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 66
◊ PRENOM/PSEUDO : mymy
◊ CREDITS : @Poldark
◊ AVATAR : Sophia dear Bush

Feuille de personnage
⊹ votre club: au fond, aucun mais mariée à Wane elle s'est mariée aux Sons of anarchy
⊹ vos relations:

MessageSujet: (romy) you became the poison in your own life.   Jeu 1 Oct - 13:40




monroe, marshall, romane
nobody can save me now.

★★★
surnom + "Romy" est déjà le surnom par lequel elle répond tous les jours. Très peu fan des petits noms affectueux elle laisse ses proches faire leurs choix sans trop en faire. Ne vous étonnez pas si elle ne répond pas quand un surnom est un peu ridicule, ce sera volontaire. âge + trente ans, un âge qu'elle assume pleinement. lieu de naissance + Née à Paris, elle y a passé quatre années dont elle ne se souvient pas. Depuis c'est Lonwook qui la berçe et elle n'a jamais vraiment quitté le nid.nationalité + franco-américaine. origines + née d'une mère américaine de souches et d'un père français qui n'a jamais manqué une occasion de mettre en avant son côté européenne, Romy comme sa sœur Capucine porte cet héritage en toute connaissance de cause.emploi/études + écrire ici. statut amoureux + Romy s'est mariée à Wane, un choix qu'elle a fait par manque d'affection et pendant la pire période de sa vie. Désormais en rémission, il est possible qu'elle s'en morde les doigts.  situation sociale + Aisée. Elle vie en partie grâce à la fortune de son père, riche bourgeois français qui est parvenu à se faire élire Maire de Lonwook. Mais elle ne se contente pas des revenus de son défunt père, désormais titulaire à l'hôpital de la ville. orientation sexuelle + Hétérosexuelle. caractère + Généreuse. Attentionnée. Rancunière. Passionnée. Fidèle. Compréhensive. Patiente. Manque de confiance en elle. Grande gueule. Gourmande. Courageuse. Butée. Irritable.   avatar + Sophia Bush. groupe + I've always been there.


my love song : damien rice ○ 9 crimes.
-------●-------

Elle est absolument insupportable tant qu’elle n’a pas pris son petit déjeuner. Bien que ça devrait être son premier réflex, elle vérifie d’abord ses mails, ses messages et appelle à l’hôpital pour être sûre qu’on n’est pas besoin d’elle. La vérité c’est que les seules personnes qu’elle supporte de bon matin sont Wane (souvent absent de toute façon) et Capucine (avec qui elle est en froid pour l’instant) ♦ Naturellement bonne menteuse, elle a pourtant un tic trompeur quand ça la met très mal à l’aise de mentir. Un tic que peu de gens ont déjà remarqué : elle passe une main dans ses cheveux avant de la descendre dans son cou qu’elle pince une fois. ♦ Suite à son traitement, elle a pris l’habitude d’écrire ses réactions à propos de tout et n’importe quoi. Bien sûr ça concernait principalement sa maladie mais désormais les sujets sont plus larges et lui permette de ne pas exploser. ♦ Autrefois paniquée par la mort, aujourd’hui elle s’effraie elle-même de ne pas la craindre du tout. ♦ Elle déteste avoir tort et fait généralement preuve de mauvaise fois sur le coup avant de revenir un peu plus tard s’excuser, l’air de rien. ♦ Malgré son statut de référent à l’hôpital, elle a gardé sa blouse d’étudiante, nostalgique d’une période agréable de sa vie. ♦ Elle n’a pas du tout supporté la mort de son père et n’en parle jamais. Pour une femme naturellement très (trop) expressive, ce changement radical de comportement ne lui a pas fait que du bien. Elle boit beaucoup plus que d’habitude, rumine et manque à son devoir sans forcément culpabiliser de ne pas être à la hauteur. ♦ Elle déteste parler de sa leucémie et s’énerve à chaque fois qu’on évoque le sujet. Wane a plus de chance que la moyenne parce qu’il était présent tout du long. ♦ Elle aime les films d’horreurs, d’actions, tout ce qui n’est pas forcément du grand art mais qui lui arrache un cri ou un fou rire. ♦ Elle a toujours été plus salé que sucré. ♦ Quand elle était au lycée elle a commencé à apprendre le français, attachée à ses origines et surtout pour obtenir les faveurs de son père qu’elle a toujours admiré mais qui ne le lui a jamais vraiment rendu. ♦ Elle a de très mauvais rapports avec sa mère. Aucune d’elles n’est vraiment honnête avec l’autre. ♦  Très franche généralement, elle ne tourne pas la langue sept fois dans sa bouche avant de parler et ça lui a valu pas mal de soucis mais elle part du principe qu’elle n’a plus rien à perdre. ♦ Sa grande faiblesse a toujours été Capucine. On ne touche pas à sa sœur, qu’elles soient en bon terme ou non, elle a toujours pris son rôle de grande sœur à cœur. De manière assez générale, elle donnerait tout pour les personnes qu’elle aime. ♦ Elle déteste se sentir impuissante et pourtant ça lui arrive plus souvent qu’on pourrait le penser : d’abord avec sa maladie, puis avec sa relation avec Capucine, enfin avec la mort de son père qu’elle n’a pas pu empêcher ni ralentir puisqu’il refusait de la voir. Désormais elle sent que c’est sa relation maladroite avec Wane qui lui échappe. Mais cette fois, cela pourrait être un mal pour un bien. ♦ D’une jeune fille particulièrement coincée et sérieuse, elle est devenue une femme prête à gravir des montagnes à mains nues sans se poser de questions. ♦ Au premier abord elle peut paraitre très froide, une barricade bien montée mais qui ne l’a pas empêché de s’attacher aux mauvaises personnes. ♦ Elle s’est fait deux tatouages, le premier au poignet mêlant sa date de naissance et celle de Capucine. Le deuxième dans le bas du dos, une erreur alcoolisée aux reflets d’une rose ensanglantée. ♦ Un peu casse-pied, elle aime tout savoir, tout contrôler et pourtant elle accepte d’être dans l’ignorance quand il s’agit de son mariage. C’est en parti pour ça qu’elle refuse d’avoir à justifier ce choix. ♦ Romy a toujours été une grande romantique. Elle donne tout à l’être aimé sans avoir peur de se brûler les ailes. L’espoir d’un amour sincère lui effleure régulièrement l’esprit quand elle remarque dans les yeux de celui qu’elle appelle « son mari » une absence certaine. Prise au piège d’une relation basée sur la faiblesse et la confiance, elle ne se prive pas pour autant de rêver à autre chose. ♦ Contre les faux principes que son père a essayé de leur inculquer, elle aide autant que possible ceux qui en ont le plus besoin sans en avoir les moyens et ceux qui ne le méritent pas. ♦ Bien qu’entourée, elle a peur de la solitude. De l’abandon.

▸ a twist in my story. ◂
pourquoi avoir fait le choix d'être à Lonwook ?  + Le choix s’est fait de lui-même. Elle y a grandi depuis ses 4 ans et a toujours été moins exploratrice dans l’âme que son père ou sa sœur. Elle s’est toujours sentie ici chez elle et appartenir à un ensemble bien ancré c’est tout ce qu’il lui faut pour établir sa vie. Il est clair que ce n’est pas spécialement un lieu enchanté où on imagine élever des enfants mais Romy ne se voit pas vraiment vivre ailleurs. Au fond c’est un choix peu risqué mais qui honore la mémoire de son père aussi d’une certaine façon parce qu’il a donné sa vie à cette ville dont il était un maire apprécié comme détesté. que penses-tu des bikers ? + Romy n’a jamais été une grande fan des clubs. Elle a beaucoup jugé cet ‘autre monde’ sans pour autant y connaitre grand-chose. Les a-t-elle craints ? Certainement quand Capucine avait décidé d’y mettre le nez. Surement aussi quand son père décider d’affirmer son opposition. Aujourd’hui c’est différent. Sans pour autant chercher à tout comprendre, elle s’est adoucie sur le sujet, elle a rencontré des personnalités bien différentes de son milieu mais pas toujours détestable. Étrange sentiment de se sentir plus en sécurité au bras d’un biker que d’un policier. Elle s’est donc apaisée sur le sujet sans chercher plus loin, sachant au fond qu’elle ne peut pas vraiment glorifier ce monde.  as-tu déjà eu des ennuis avec la police ? + La seule fois où elle a été arrêtée c’est pour avoir volé un stick à lèvre avec ses amies au lycée. Une histoire un peu débile qui aurait pu passer inaperçu si le policier n’était pas d’une humeur massacrante. Elle respecte la loi et croit en son bon fondement même si se marier à Wane n’était pas la meilleure façon de le clamer haut et fort. Aujourd’hui elle sent bien que sa parole est constamment remis en doute, s’il n’y a jamais aucune preuve, personne n'est dupe, pas même elle.

pseudo/prénom + Mymy/Meryem. pays + France. tu as découvert TITC sur + Bazzart, j'ai essayé de résister mais bon c'était peine perdue   . taux de présence + 5/7, je travaille en plus de mes études c'est un peu chaud patate mais j'ai souvent plus de temps pour le rp que pour le reste  Arrow . ton avis sur TITC + Je le trouve génial ! J'ai déjà reçu un super accueil ce qui n'est pas toujours évident sur les forums. Et comme je suis en manque de SOA   ça tombait plutôt bien. code du règlement + Le club c'est la vie. qui suis-je ? + () je suis une pépite de mon esprit (X) je suis la création d'une adorable personne () je suis un beau prédéfinisc'est le moment de se lâcher +              Sleep  Arrow Je suis une personne toute à fait normale.



Dernière édition par Romy Monroe* le Ven 2 Oct - 17:20, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 66
◊ PRENOM/PSEUDO : mymy
◊ CREDITS : @Poldark
◊ AVATAR : Sophia dear Bush

Feuille de personnage
⊹ votre club: au fond, aucun mais mariée à Wane elle s'est mariée aux Sons of anarchy
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: (romy) you became the poison in your own life.   Jeu 1 Oct - 13:41

total eclipse of the heart.
take it or leave it.


IT HURTS WHEN ITS REAL. BY BLOOD AND/OR BY HEART LOVE IS DESTRUCTION.

« Tu prends soin de toi d’accord ? Et tu m’appelles ! De toute façon tu sais bien que je ne te laisserai pas tranquille. » elle plaisantait pour ne pas avoir à s’effondrer devant sa petite sœur prête à conquérir le monde.  Partagée entre fierté et tristesse, elle ne voulait pas la retenir dans cette petite ville qui à elle seule n’avait pas grand-chose à offrir. Romy avait toujours milité pour une vie meilleure pour Capucine, loin de Lonwook, loin de Wane. Loin de toute cette merde qui avait empoisonné jusqu’à leurs relations familiales. Sa moitié s’en allait au moment où la vie lui faisait une mauvaise blague, malade elle ne savait pas bien comment se finirait cette histoire, mais elle ne voulait pas la savoir dans les parages. Elle l’avait serré une dernière fois dans ses bras, lui apportant tout le soutien qu’elle avait en stock. Fusionnelles, elles l’avaient toujours été et pourtant la distance avait eu raison de cette relation privilégiée. La distance et probablement la culpabilité aussi. Peut-être que la solution aurait été de la retenir, mais à ce moment précis elle ne voyait rien pour elle à Lonwook et elle ne pouvait pas prévoir la suite des évènements. Les appels s’étaient faits de plus en plus rares, malgré ses promesses de venir lui rendre visite, Romy savait parfaitement qu’elle n’en ferait rien. La leucémie avait tracé ses marques sur son corps et son visage, il n’y avait aucune chance pour que Capucine n’y voie que du feu. Si elle justifiait facilement sa position, elle était tout de même profondément blessée par le silence de sa petite sœur. Faisait-elle partie d’un dossier classé elle aussi ? Devant ses faiblesses et l’absence de Capucine elle laissa les mensonges se propager dans toute la famille, interdisant formellement à ses parents de parler d’elle, de sa maladie et plus tard, de son mariage, à sa sœur. Tout ce qui les liait, les séparait fermement aujourd’hui.

Assistant à  une opération depuis bientôt trois longues heures, Romy avait même réussi à oublier que dans une chambre voisine logeait son père dans un état critique. Le cas de son patient était particulier, elle avait obtenu le financement de ses soins en remuant ciel et terre estimant que certaines personnes méritaient qu’on se batte pour elles. Ce n’était peut-être pas le cas du Maire Marshall mais elle prenait à cœur n’importe quel combat. Voilà un moment maintenant qu’il ne lui adressait plus la parole. Lui qui avait cru être débarrassé de Wane Monroe et des Sons of Anarchy après le départ de Capucine, c’était au tour de son aînée d’entrer dans la danse. Elle avait dit « oui » à Wane parce qu’il l’a rassurait quand elle en avait besoin, parce qu’il avait su combler le vide laissé par sa sœur, parce qu’aux portes de la mort elle n’avait pas eue envie de réfléchir aux conséquences. Pourtant, la voilà désormais condamnée à rester derrière une porte close et surveillée par sa mère, toujours digne et silencieuse, forcée à observer son père à travers la vitre de la chambre.  Son état de santé s’était nettement amélioré. En rémission, elle devait désormais faire face à ses décisions, à la vie qu’elle devait mener de front. Elle se donnait corps et âme à son travail, ignorant l’échec cuisant de son mariage et tentant de définir à quoi ressemblerait son avenir. Quand on vint la chercher dans la salle d’opération parce que le cœur de son père s’était arrêté, elle se braqua contre toutes les idées positives qu’elle avait eues jusque-là. Il l’avait puni en lui hurlant qu’il avait honte d’elle et elle allait devoir vivre avec ce lourd souvenir. Dévastée par sa mort, elle n’avait pourtant rien laissé paraître montrant une froideur que personne ne lui connaissait encore. « La mort c’est peut-être mieux que la maladie, tu ne crois pas ? » avait-elle lâché devant de la tristesse de sa mère qui le lui avait bien rendu en la giflant violemment à quelques heures de l’enterrement.

Ce n’était pas les retrouvailles qu’elle avait imaginés au départ de Capucine mais c’était ce à quoi elles avaient droit après tout ce temps. L’enterrement avait remporté un franc succès, ce qui ne pouvait que réjouir la mère de famille et dégouter silencieusement Romy. A l’écart, elle n’avait pas souhaité dire le moindre mot, remuant tous les remords et la colère qu’elle ressentait. Il était un homme louable, avec ses défauts et ses qualités. Admiré et respecté, il aspirait à une vie saine et penser pouvoir rendre Lonwook plus sûre. Sa naïveté avait sauté une génération et laissait désormais Romy complètement de marbre. Au loin elle avait aperçu Capucine mais avait soigneusement gardé ses distances. Ce n’était pas le lieu pour avoir une discussion et elle ne saurait même pas quoi lui dire. Paradoxalement elle était rassurée par sa présence, heureuse de voir à quel point elle semblait aller bien. Il était évident qu’elle savait pour Wane, toute la ville le savait. Son mariage lui avait valu le jugement de 85% des personnes qui l’entouraient mais elle n’en avait jamais eu honte. Devant Capucine, ce serait autre chose. Le cimetière s’était vidé petit à petit, les adieux avaient été faits et ils rejoignaient tous la réception à la Mairie. Elle était restée seule devant ce tas de roses et les mots surfaits qui rappelaient l’homme qu’il était. Une rose dans la main, elle attendit le départ du prêtre pour finalement la poser. « Je suis désolée. » De faibles excuses qui n’apaiseraient jamais ses lourds remords.  Par respect et par amour, elle avait rejoint la réception et avait montré un comportement exemplaire qui ravie sa mère. Se noyant discrètement dans le champagne, elle devait écouter les ‘sincères’ condoléances des uns et les souvenirs des autres. Un ramassis de conneries pour lequel elle n’était pas prête. Pourtant elle affichait un immense sourire qui retenait fermement ses larmes. Sans s’en rendre vraiment compte, elle avait réussi à éviter Capucine jusqu’au moment où leur devoir familiale les obligea à s’allier l’une à l’autre pour faire face aux invités. Un collègue de longue date les avait retenu prisonnières pendant de longues minutes avec des histoires qu’elles connaissaient déjà avant de les abandonner lâchement pour les petits fours. Le cœur serré, Romy avait vidé sa coupe de champagne lâché quelques à sa petite sœur qu’elle aurait préféré pouvoir serrer dans ses bras. « Il était fier de toi. Tu étais devenue son sujet de discussion préféré. Je suis désolée. » malgré toute la sincérité de ses paroles, elle était glaciale et n’avait pas vraiment laissé le temps à Capucine de réagir quittant immédiatement les lieux pour s’enterrer chez elle.


AND YOU MADE CHAOS YOUR HOME. DON'T BLAME IT ON OTHER. EMBRACE IT.

Comment peut-on se savoir soutenu et se sentir si seule ? Romy exerçait la réponse tous les jours. A chaque fois qu’elle ouvrait les yeux et découvrait Wane à ses côtés. A chaque fois qu’il se réjouissait de la voir en meilleure forme. A chaque fois qu’il laissait un mot pour prévenir de son absence. Elle s’était attachée à lui quand d’autre l’abandonnait. Elle s’était trouvée ridicule quand pour la première fois elle s’était confiée sur le départ de Capucine, sur sa maladie. Il avait toujours représenté un danger à ses yeux, pour cette ville, pour sa sœur et voilà qu’il devenait un allié. Surprise par la douceur dont il pouvait faire preuve derrière ces apparences de gros durs, elle s’était laissé avoir. Amis, amants, mari et femme. Qui aurait cru qu’elle deviendrait Madame Monroe quand ce titre avait toujours été promis à sa sœur et torturait profondément son père. Elle n’avait jamais regretté de lui avoir accordé sa confiance, sans se leurrer pour autant. Ils s’aimaient mais ça ne comblerait jamais leurs attentes. Quand elle passait plusieurs jours à l’hôpital, dans la blouse du patient, elle ne voulait voir personne d’autres. Elle avait pris l’habitude de se reposer sur lui et il arrivait à la faire sourire quand même ce simple effort lui tirait une douleur affreuse. Romy avait fini par comprendre ce qui avait attiré Capucine à l’époque et ce qui l’avait fermement attaché à Wane, au club. Il l’avait vu dépérir, lui avait tenu la main jusqu’à la voir revivre enfin. Elle lui en était reconnaissante et ne s’excusait pas d’avoir fait ce choix. Pourtant elle n’était ni aveugle, ni bête. Elle n’aurait accepté d’aucun homme ce qu’elle acceptait avec lui. Preuve d’un manque certain d’amour ? Probablement. Elle taisait ses craintes, n’éprouvait pas la moindre jalousie. Elle prenait ce qu’il avait à lui offrir, ce qu’il lui autorisait sans être trop gourmande. Ils arrivaient toujours à se parler et mentaient quand c’était nécessaire. Il avait toujours été question de préserver l’autre, même si elle avait conscience d’être celle qui régnait le plus dans l’ignorance. La mort de son père avait réveillé chez elle de vieux démons. La peur de l’abandon, voilà pourquoi elle s’accrochait encore à ce scénario mal fait. C’était aussi la raison pour laquelle elle ne se réjouissait pas pleinement du retour de sa sœur. Il pouvait compter sur elle. Elle pouvait compter sur lui. Un contrat parfait jusqu’à ce qu’il n’y est plus de vide à combler, pour lui comme pour elle. Elle avait beaucoup changé à ses côtés et ce n’était pas pour lui déplaire. Son arrestation ne lui avait pas fait douter de lui, pourtant elle savait que les apparences étaient trompeuses mais elle ne pouvait pas le croire coupable, quel que soit le scénario. Aveuglée ou redevable, à voir. D’une loyauté sans failles, elle commençait tout juste à se demander si son avenir n’était pas ailleurs. Dans une autre maison. Au bras d’un autre homme. Sous un autre nom.

Dernièrement sa vie lui avait souvent fait l’effet d’une prison. Coincée par sa maladie, par ses choix, par ses remords. Quand la leucémie décidait enfin de la laisser tranquille, elle devait accepter qu’un autre obstacle lui barre la route. Les cheveux courts, les joues légèrement rosées mais la mine encore fatiguée par les épreuves traversées, elle gardait les marques de son combat fièrement remporté. C’était à son tour d’être heureuse, pas vrai ? Plus question de faire office de panse plaie, elle n’avait qu’à faire des choix pour elle. Pourquoi fallait-il qu’il succombe ? Pourquoi devait-il être si dur envers elle ? Il avait fait acte de présence quand il avait cru la perdre avant de la juger si durement qu’elle avait souhaité en mourir. Lâchement, il les avait abandonnés avec leurs remords. Elle avait tourné le dos à sa mère, définitivement. Braquée, elle ne souhaitait pas en parler à Wane. A vrai dire, il n’y avait personne avec qui elle avait envie de partager ça. Chose nouvelle pour elle, il fallait qu’elle se débrouille seule. Elle ne pouvait pas encore pleinement reprendre le travail mais elle dirigeait la chirurgie de loin, assistant aux opérations sans pouvoir mettre la main sur un scalpel. Frustrée, en colère et terriblement triste, elle rentrait chez elle et la plupart du temps il n’y avait personne. Elle s’était d’abord consolée avec de vieux films et des sucreries qu’elle pouvait enfin garder dans son estomac ou ailleurs. Puis pour trouver le sommeil c’était l’alcool qui s’était montré le plus concluant. Ce n’était peut-être pas la combinaison la plus sûre avec ses médicaments mais se considérant suffisamment avertie, elle en avait fait son nouveau meilleur ami. Jamais au travail ou en public, elle le préservait comme un vilain secret. Le sien, uniquement.



WHO ARE YOU ? REALLY. DEEPLY. TRULY ?

Après son check-up habituel elle était venue rendre visite à Wane au garage pour le tenir au courant. Un rituel qui la rassurait d’une certaine manière et lui donnait l’illusion d’être importante. Elle savait se faire discrète. Assise dans un coin, elle faisait défiler ses messages sur l’écran de son téléphone en attendant qu’il vienne la voir. On ne s’arrêtait pas forcément sur elle et c’était tant mieux, elle n’avait pas vraiment envie qu’on lui demande comment ça allait. Son état de santé était stable, pour le reste ce n’était pas un réel sujet. Complétement perdue dans ses pensées, on l’en tira violemment en posant une main sur son épaule. Sa réaction ne s’était pas faite attendre, stable sur ses deux pieds, elle s’était dégagée de l’emprise en dévisageant l’inconnu qui s’était senti suffisamment en confiance pour être familier. « Je ne voulais pas t’effrayer. Je me demandais si tu savais où je pouvais trouver le boss ? J’ai l’impression que tu connais bien les lieux … bien que tu n’en aies pas vraiment l’allure. » il l’avait détaillé de la tête aux pieds sans la moindre retenue. Les bras croisés contre sa poitrine, elle lui aurait bien volonté envoyer son poids à la figure si ça avait été dans son tempérament. Il y en avait un autre que ça n’aurait pas dérangé mais il n’été pas encore prêt à montrer le bout de son nez. « Vous perdez votre temps. Et je vais faire comme si j’avais rien entendu, je ne suis pas sûre que le ‘boss’ accepte de vous recevoir s’il apprend que vous faites du pied à sa femme. Façon de parler évidemment. » elle avait remis la sangle de son sac sur son épaule et lui lançant un dernier coup d’œil, elle quitta les lieux pour rejoindre sa voiture où elle attendrait sans être dérangée. Assise derrière le volant, la portière ouverte, elle avait bêtement souri en repensant à ce qui venait de se passer. La vulgarité du regard posé sur elle aurait dû la dégoûter et pourtant ça faisait bien longtemps qu’elle ne s’était pas sentie désirée. Quand elle observait son reflet dans le miroir elle ne voyait rien d’agréable et le maquillage n’arrangeait rien. Elle avait pourtant essayé de se recréer une identité quand elle avait récupérer sa chevelure. Blonde désormais, s’éloignant au possible de sa ressemblance avec Capucine, elle essayait de faire des efforts pour réveiller un semblant de passion entre Wane et elle. Malheureusement il semblait lassé, comme elle. C’était donc assez agréable et tout nouveau. Il était revenu à la charge, sans doute par peur d’être grillé auprès de Wane. Elle ne cherchait pas à savoir pourquoi il voulait le voir, elle avait fait face à un très large panel de personnes en l’épousant et n’arrivait plus à s’étonner de rien. « Désolé, mauvais départ. Est-ce que vous auriez du feu pour me dépanner ? » Il n’était pas désolé pour un sous, le regard plongé dans son décolleté. Il avait réussi à la gêner et à la troubler. « Je ne fume pas. Wane pourra surement mieux vous aider que moi. Vous devriez plutôt vous adresser à un de ces gars. » derrière eux étaient arrivés trois motards qu’elle pointa du doigt avant de saluer au loin. Un agréable sourire le supplia de faire demi-tour. Il ne devait pas insister, c’était suffisant pour aujourd’hui. « Au plaisir de vous recroiser dans le coin alors. » « Ouai c’est ça … » avait-elle lâché d’un air détaché mais sans pour autant arrêter de sourire. Elle avait finalement fermé sa portière, accroché sa ceinture et fait demi-tour pour rentrer chez elle. Elle ne ressentait plus le besoin de voir ou parler à Wane, elle avait juste envie de savourer un moment à elle seule.


Dernière édition par Romy Monroe* le Ven 2 Oct - 17:20, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 567
◊ PRENOM/PSEUDO : sparrow
◊ DOUBLE-COMPTE : jay cassidy et dana ashcroft
◊ CREDITS : ©smoaks(ava), ©tumblr (sign)
◊ AVATAR : nina dobrev

Feuille de personnage
⊹ votre club: aucun.
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: (romy) you became the poison in your own life.   Jeu 1 Oct - 13:45

ma grande soeur, si tu savais comme j'ai hâte de pouvoir rp si tu as des questions, n'hésites pas à me mpotter, même, c'est une obligation, que ce soit juste pour papoter, moi ça me va en tout cas, bienvenue sur le forum et courage pour la rédaction de ta fiche

_________________


    have you lost your mind ? tell me when you think we crossed the line, no more drugs for me, pussy and religion is all i need. grab my hand and baby we'll live a hell of a life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 342
◊ PRENOM/PSEUDO : Datura
◊ CREDITS : Datura
◊ AVATAR : Taylor Kitsch

MessageSujet: Re: (romy) you became the poison in your own life.   Jeu 1 Oct - 15:35

Bienvenue chez toi Very Happy

_________________
You know you're right
I would never bother you, I would never promise to
I would never follow you, I would never bother you
Never speak a word again, I will crawl away for good
I will move away from here, You won't be afraid of fear

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: (romy) you became the poison in your own life.   Jeu 1 Oct - 19:59

ahhhhhhhh une deuxième romy
comment dire que tu as fait un superbe choix de scénario
bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche, j'ai hâte de pouvoir rp avec toi également
Revenir en haut Aller en bas

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 66
◊ PRENOM/PSEUDO : mymy
◊ CREDITS : @Poldark
◊ AVATAR : Sophia dear Bush

Feuille de personnage
⊹ votre club: au fond, aucun mais mariée à Wane elle s'est mariée aux Sons of anarchy
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: (romy) you became the poison in your own life.   Ven 2 Oct - 10:58

Capucine Comme je t'ai dis par mp j'ai hâte de rp avec toi (A) j'espère juste que tu seras pas trop déçue par ma fiche. Je vais la remplir au fur et à mesure donc si tu vois des trucs qui ne conviennent pas n'hésites pas à me le dire Wink En tout cas merci pour ton accueil plus que chaleureux I love you
Merci à toi Korben, vous êtes une bande de badass sur le forum, je meuuuuurs
Wane sacré mari ! Merci beaucoup pour cet accueil, pareil j'ai vraiment hâte de rp avec vous c'est un truc de fifou (a) et au passage j'ai adoré lire ta fiche Wink

_________________

    ALREADY GONE.

    She smiled only because it felt like It was the right thing to do at that time. she decided that It was enough, she couldn't be strong anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: (romy) you became the poison in your own life.   Ven 2 Oct - 14:50

OHHH Sophia

Bienvenue et bon courage !!
Je vais te harceler pour un lien ahah :p
Revenir en haut Aller en bas

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 245
◊ PRENOM/PSEUDO : Sam'/Powhatan
◊ CREDITS : .liloo_59 - EXCEPTION
◊ AVATAR : Rachel McAdams

Feuille de personnage
⊹ votre club: Aucun
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: (romy) you became the poison in your own life.   Ven 2 Oct - 16:46

La magnifique Sophia ! *o* Capu' est gâtée et be !
Bienvenue parmi nous

_________________

- Hear me roar ◈ -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 66
◊ PRENOM/PSEUDO : mymy
◊ CREDITS : @Poldark
◊ AVATAR : Sophia dear Bush

Feuille de personnage
⊹ votre club: au fond, aucun mais mariée à Wane elle s'est mariée aux Sons of anarchy
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: (romy) you became the poison in your own life.   Ven 2 Oct - 16:47

TOM HARDY. Tu viens de me mettre K.O.
Merci pour l'accueil et le soutien Razz
Et ce sera avec GRAND plaisir pour le lien

Julia Merci beaucoup !
En même temps elle s'est tellement gavée sur les scénarios que c'est même surprenant qu'il ne soit pas déjà pris. Tant mieux pour moi

_________________

    ALREADY GONE.

    She smiled only because it felt like It was the right thing to do at that time. she decided that It was enough, she couldn't be strong anymore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: (romy) you became the poison in your own life.   Ven 2 Oct - 21:02

bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 567
◊ PRENOM/PSEUDO : sparrow
◊ DOUBLE-COMPTE : jay cassidy et dana ashcroft
◊ CREDITS : ©smoaks(ava), ©tumblr (sign)
◊ AVATAR : nina dobrev

Feuille de personnage
⊹ votre club: aucun.
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: (romy) you became the poison in your own life.   Ven 2 Oct - 22:35


tu es validé(e) !

------------------------------


comment te dire ? cette fiche est absolument parfaite je ne pouvais pas rêver mieux pour romy, sincèrement, j'ai tout dévoré de a à z j'ai hâte de rp avec toi ma belle je vais t'enlever de ce pas cette petite étoile toute moche de ton pseudo et je suis toute à toi par mp

Et voilà, tu as enfin terminé cette maudite fiche. Bienvenue à Lonwood ! Désolé, les bikers n'ont pas le temps de te faire une haie d'honneur. Ils s'occupent de choses plus importantes. Tu peux te reposer au bar si tu le souhaites mais avant tout, tu vas faire ta fiche de liens. Ensuite, tu possèdes surement un boulot et je ne pense pas que tu dormes dans un arbre. Viens nous informer de ton métier et dans quel quartier tu loges avant d'aller flooder avec les camarades. Ah oui ! N'oublies pas de recenser ton avatar par ici. Ces bras cassés ne peuvent pas le faire eux-même j'te jure..

_________________


    have you lost your mind ? tell me when you think we crossed the line, no more drugs for me, pussy and religion is all i need. grab my hand and baby we'll live a hell of a life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: (romy) you became the poison in your own life.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(romy) you became the poison in your own life.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Draft MTGO SoM] BG poison
» [SoM] UG Poison
» [achat] 2x anti poison + recherche forgeron maudit
» Map03 - Poison Zone
» [Résolu]makro couteau et poche de poison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ TROUBLE IN THE CHAOS :: ~ PART TWO :: write your story :: bienvenue à lonwook-