AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Like ships in the night you keep passing me by (Pv Jay)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 39
◊ PRENOM/PSEUDO : Shadow
◊ DOUBLE-COMPTE : non
◊ CREDITS : avatar by Herjuliwiii
◊ AVATAR : Amanda Seyfried

MessageSujet: Like ships in the night you keep passing me by (Pv Jay)   Mar 6 Oct - 10:15

Deuxième jour en ville… Premier jour de travail… Et déjà en retard. Ah décidément les réveils et moi nous n’étions pas les plus grands amis du monde… Je pouvais néanmoins très bien comprendre mon réveil. Entre lui et moi c’était après tout une relation de pure destruction. Il détruisait mon calme et mon repos et moi… Bah je répondais en le jetant contre le mur. C’est donc après cinq ans de tendre destruction de rêve et de massacre contre le mur qu’il a fini par donner l’âme. Et voici la raison pourquoi je me trouvais encore devant le miroir, brosse à dents en bouche… Au lieu d’être en face de mon nouveau bureau…. Malgré le fait que j’étais en retard, je sentais quand même une certaine excitation, une impatience d’être ailleurs qu’à Los Angeles. Cette ville était incomparable à cette grande cité des anges. J’avais pas encore eu beaucoup le temps d’apprendre à la connaitre, mais de ce que j’avais déjà aperçu cette ville m’apparut bien sympathique. Bien sûr, si on en oublie les bikers.

J’avais enfin réussit à sortir de mon lit, prit ma douche, mes dents brossées, pyjama mit, chaussures… Euh en arrière… Pyjama.. Ah non, ça n’irait pas pour une première journée au boulot, Sara ! Oups ! Je me jeté dans ma valise, car oui, je n’ai pas encore eu le temps de défaire mes valises. Ça sera pour un autre jour. Un jour ou j’aurais beaucoup de temps. Pas comme ce matin. Quand finalement je fus vraiment prête, je pris mes clés et me dirigeais vers le poste de police. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Grande inspiration, je rentrais dans le poste de police. Il n’était pas très grand. Rien à voir avec ce que j’avais l’habitude de voir à Los Angeles. Ici tout semblait plus petit, plus modeste. C’était pas plus mal. Ça me changeait de Los Angeles. Et quelque part cela faisait du bien, car avec les préparations du mariage… j’avais l’impression d’étouffer. Oui, ici j’allais pouvoir me changer les idées… Mais c’est précisément à ce moment-là que mon regard croise celui d’un fantôme. Oh non… Oh non… Ça ne pouvait pas… J’avais commencé ma journée avec un enterrement… Et là je sentais que j’allais la terminer avec un deuxième… Ça ne pouvait pas être lui. Et ça ne pouvait absolument pas être mon nouveau collègue de travail. Ça serait vraiment un très mauvais flash-back, une très mauvaise blague du sort.

Pendant longtemps je restais perplexe, revenant quelques plus tôt en arrière… Jay… non ça ne devait pas être lui. « Agent Finn ! » A contrecœur je détournais mes yeux de Jay pour le poser sur l’homme qui m’interpellait. Ah il voulait me présenter mon nouveau collègue et ceux du poste… C’est sympa, mais j’avais encore Jay en tête. Je souris néanmoins à tous les policiers auquel il me présente. Et puis… il me présente Jay. Impossible de garder ce même sourire. Mon visage devient glaciale. « Si vous me faites travailler avec lui, je vous assure que je serais la suivante à me trouver derrière les barreaux. » Oh tiens le commandant semblait trouver ca drôle. Tant mieux, mais pas sure que je plaisantes. J’attendis qu’il soit parti avant de m’adresser à Jay. « C’est bon de voir que tu es en vie et non kidnappé par des terroristes… » Il s'était barré sans même me laisser un mot, je dois avouer que cela restait à travers ma gorge et ca allait encore durer longtemps avant que je puisse lui pardonner ca... Il aurait pu me dire tout simplement que c'était une connerie... On était des adults après tout...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 91
◊ PRENOM/PSEUDO : sparrow
◊ DOUBLE-COMPTE : capucine marshall et dana ashcroft
◊ CREDITS : ©alaska(ava), ©tumblr (sign)
◊ AVATAR : jamie dornan

Feuille de personnage
⊹ votre club: aucun.
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: Like ships in the night you keep passing me by (Pv Jay)   Mar 6 Oct - 22:18


— and i can't see you right now, cause my heart just can't take it. can't be near you right now, cause i know you're no longer mine. i can't see you @joelandluke

L'eau coulait le long de son corps musclé. Il se laissait aller à ce bien être si éphémère. Une bonne douche histoire de commencer la journée du bon pied, ou presque. Jay avait une routine bien à lui le matin. Une douche, un café en écoutant du jazz et une bonne cigarette. Dans sa chambre de motel quelque peu délabrée, Jay s'y sentait bien. A dire vrai, il n'était pas bien difficile, se contentant toujours du minimum pour vivre. Il ne faisait pas dans le bling bling et tout le reste. Inspirant légèrement, le jeune homme finit sa cigarette avant de l'écraser dans le cendrier. Il récupéra sa veste en cuir et l'enfila rapidement avant de prendre les clés de voiture pour filer au poste. Il était toujours ponctuel et dans ses souvenirs, jamais Jay n'était arrivé en retards et n'a jamais été malade. C'est un dur.
Il finit par arriver au boulot aux alentours de huit heures. Il déposa ses affaires sur son bureau, s'il pouvait l'appeler ainsi, Jay avait vraiment du mal à prendre des choses pour lui. Aujourd'hui, y avait un peu de boulot, notamment un cambriolage au centre de la petite bourgade et il devait y aller pour prendre les dépositions et voir les dégâts. Rien de bien reluisant cependant. La bellâtre finit par classer ses dossiers et commença à regarder, de nouveau, le dossier des sons. Au départ, il était à Lonwook pour eux mais Jay, quand il n'a pas envie et bien, il n'a pas envie. Cette affaire ne lui disait rien pour le moment et comme à son habitude, il allait se faire taper sur les doigts. Au moment où il voulut commencer à ouvrir ce foutue dossier, on l'interpella. Le chef. Et merde. Il finit par se lever de son siège et se retourner vers lui et là, le choc. Un léger vertige, Jay avait la tête qui tourner, incapable de détacher son regard de la succube blonde qui se présentait devant lui. Bouche entrouverte, il avait la tête d'un gamin qui venait de voir un fantôme. Ouais, un fantôme qu'il aurait bien aimer ne jamais revoir. Bon certes, Sara lui avait quelque peu manqué, il devait bien se l'avouer mais ça en rester là. S'attacher, c'est souffrir et il n'avait aucune envie de s'infliger ce supplice.

« Si vous me faites travailler avec lui, je vous assure que je serais la suivante à me trouver derrière les barreaux. » Il finit par refermer la bouche et à détacher son regard de la blonde à ses paroles. Ouais bon, elle n'avait pas l'air super heureuse de le voir. En même, Jay pouvait tout à fait comprendre. Il était parti, sans rien dire mais il ne fallait pas en faire un drame non plus. Le jeune homme ne releva pas ses dires et fit comme s'il n'avait rien entendu. Il n'était pas d'humeur à avoir une discussion pareille. Pas aujourd'hui, sans doute jamais même. Le chef finit par partir vaquer à ses occupations et sans doute et Jay se retrouva seul face à Sara. Des fois, elle pouvait faire flipper cette meuf avec son regard de tueur. Surtout quand elle en voulait à quelqu'un et ce quelqu'un ne pouvait être autre que Jay. « C’est bon de voir que tu es en vie et non kidnappé par des terroristes… » Il leva un sourcil tout en posant de nouveau son regard sur elle. Quoi ? Elle s'attendait à quoi ? Sara était fiancée et Jay n'avait aucune envie de se poser. Bon, certes, il avait prit la fuite le lendemain même, sans un mot. Ce n'était pas digne d'un coéquipier, d'un ami ? Il ne savait plus quoi penser et surtout, il n'avait aucune envie que toutes ses choses qu'il ressentait, se mettre à jaillir de nouveau. Il était partie pour une raison et c'était cette raison, cette personne, Sara. « Il fallait que je prenne l'air. » Ce fut sa seule et unique réponse. En fait, il ne savait pas trop quoi dire. Sara l'impressionnait quelque peu et le bellâtre avait du mal à parler, ce n'était pas nouveau et elle le savait très bien. « Je peux savoir ce que tu fais là ? » Oui d'ailleurs, qu'est-ce qu'elle foutait là ? Elle le suivait ? « T'as pas un mariage à préparer ? Un truc dans le genre non ? Parce qu'il me semble que t'es bien avec quelqu'un, si mes souvenirs sont bons. » Sara l'avait légèrement cherché et Jay lui rendait la monnaie de sa pièce. Il n'avait rien à se reprocher, pas certain pour Sara. Elle avait trompé son mec et Jay, lui il était simplement partit. Cette décision était la meilleure du monde à prendre pour lui, comme pour elle. La belle pouvait le remercier, il sauvait son couple, un peu ... Bon il aimait bien se dire qu'il avait fait une bonne action dans tout ce manège.

_________________

    JUST LIKE AN ANIMAL

    i'm taking it slow, feeding my flame. shuffling the cards of your game. and just in time, in the right place, suddenly i will play my ace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 39
◊ PRENOM/PSEUDO : Shadow
◊ DOUBLE-COMPTE : non
◊ CREDITS : avatar by Herjuliwiii
◊ AVATAR : Amanda Seyfried

MessageSujet: Re: Like ships in the night you keep passing me by (Pv Jay)   Mer 7 Oct - 10:44

Aaah de toute les personnes, il fallait que je tombe sur Jayson Cassidy. Tiens d’ailleurs rien que pour l’irriter j’utiliserais bien son prénom entier. Car oui, le simple fait de le voir, de l’avoir en face de moi ça m’agace, ça m’irrite… Et quelque part je pense que ça me blesse. Oui…. Que je sois une aventure sans lendemain ça fait m’aurait fait du mal. Mais j’aurais fini par m’en remettre et je ne lui en aurais jamais tenu rancune. Par contre ce qu’il a fait… c’était un manque totale de… d’amour, d’amitié et de respect. Et puis ça vous laisse toujours avec la question éternelle en tête « Pourquoi »…. Oui pourquoi était-il parti sans rien dire. Est-ce que j’étais si mauvaise que ça…. Inconsciemment qu’on le veuille ou non, on se tire toujours vers le bas. Et puis y avait aussi ce fichu tatouage que j’avais fait à cause de lui et pour lequel le je lui en voulais.  Bon oké il n’en savait rien. Mais c’était à cause de lui que j’avais été le placer et je regrettais cette action qui était… digne d’une vraie adolescente… Mais j’en peux rien, il semble que j’ai du mal à agir en adulte quand il s’agit de lui….

Mais pour en revenir au problème… en gros c’était une bombe de retardement que j’avais au fond de moi et dont il en était le déclencheur. Je lui en voulais tellement que je ne savais pas rester de marbre face à lui. Y avait trop de questions qui exigeaient une réponse. Et j’avais bien le droit de savoir, il me devait bien ca. Comment avait-il pu jeter notre amitié, notre collaboration d’un seule coup dans les oubliettes ? Je m’étais donc si froidement trompé sur lui ? Le fait qu’il commençait à se confier ne voulait donc rien dire ? Rah et voilà je recommence à me torturer l’esprit à cause de LUI. Le pire fut probablement sa réponse. "C'est ca ton excuse?" J'allais quasi l'applaudir pour sa phrase... Mais… le pire fut la suite, me rappelant légèrement ce que j’avais fait à Christopher. Je sentais mes ongles rentrer dans ma peau. Je lui collerais bien une droit là, directe. Mais non, c’est pas bien. T’es dans un poste de police, Sara… Evite les conneries. « Je suis mutée ici. Donc n’hésite pas à aller prendre l’air ailleurs si t’as pas envie de me voir. » Bah oui, qu’il se casse, j’avais pas envie de l’avoir ici. J’étais venue ici pour décompresser pas pour devenir… ce que j’étais en train de devenir à chaque fois qu’il était là.

Mais parler de mon mariage, c’était franchir une limite qu’il n’aurait même pas dû frôler. Je savais parfaitement bien que j’avais été infidèle et Chris’ ne méritait pas ca. Mais dans une telle situation on n’est rarement tout seuls. Jay m’avait embrassé, il avait déclenché toute cette envie en moi. Et moi j’avais été faible, je vous l’accorde. Mais me mettre tout ca sur le dos… c’est bas. « Espèce de….Laisse mon mariage en dehors de ca ! » J’aurais dû me fier à ma première impression sur Jay. Mais je ne l’avais pas fait,  et là je bouillonnais de colère. Je ne pouvais pas rester dans ce poste de police, j’allais vraiment faire un massacre.   « J’espère vraiment que tes collègues ne feront pas la même bêtise que moi en te donnant leur confiance… Car tu ne le mérites pas. »  Non je ne pouvais pas rester ici. Je voulais lui crier dessus mais je devais garder mon calme. Impossible. Sans réellement savoir pourquoi je m’étais approché de lui, ma voix n’était plus qu’un murmure. Mais ma colère n’était pas moins grande, bien au contraire. « J’aurais assumé ce que j’avais fait… erreur ou pas…. J’aurais jamais tourné le dos à une personne qui me faisait confiance… mais je présume qu’on ne peut pas dire ca de toute le monde, n’est-ce pas agent Cassidy. » Et maintenant je me casse, car je ne peux plus supporter d’être dans la même pièce que lui.

J’étais trop fière pour l’avouer mais il m’avait blessé. Et ca aussi cela me rendait en colère. Je choppais son paquet de clopes. Non je ne fume pas, mais là j’avais besoin de faire quelque chose de stupide. Et c’était mieux de prendre une cigarette que d’aller se faire un nouveau tatouage, n’est-ce pas. Je ne demandais pas son avis, je lui pris une cigarette, son briquet et je sortais du commissariat. M’appuyant contre le mur de la ruelle, j’observais les alentours. Fichtre ! Qu’est-ce que je venais faire ici. Dans moins de deux minutes Jay avait réussi à effacer tout ce qu’on avait construit. Amitié, confiance… est-ce que je m’étais donc tellement trompé sur lui ? Je sais pourtant qu’il a du mal à se confier… mais là me reprocher que j’étais avec quelqu’un… il l’avait toujours su et il savait parfaitement le succès qu’il avait auprès des femmes… C’était donc tellement surprenant que moi aussi j’avais fini par succomber ? Je secoue la tête comme pour effacer mes pensées. La cigarette toujours en main, je ne l’avais même pas allumé… Et ca ne m’intéressait pas. J’ignore même pourquoi je l’ai prise. J’inspire profondément. Je ne m’étais pas attendu à le voir. Allez inspirer Sara… Tu vas retourner dans le poste, tu vas te mettre à ton bureau et tu vas te plonger dans le boulot, oubliant tous ceux qui t’entourent… Tu sais bien faire ca. Oui, oui, je sais le faire. Je vais l’ignorer complétement même si cela risque de me faire du mal. Bon allé… je retourne à l’intérieure. N’ayant pas allumé la cigarette, je le jetais ainsi que le briquet sur le bureau de Jay. Je regardais droit devant moi. Café, il me faut un café. Je me rendis en directe vers la machine à café, m’obligeant à ne pas regarder une seule fois Jay.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 91
◊ PRENOM/PSEUDO : sparrow
◊ DOUBLE-COMPTE : capucine marshall et dana ashcroft
◊ CREDITS : ©alaska(ava), ©tumblr (sign)
◊ AVATAR : jamie dornan

Feuille de personnage
⊹ votre club: aucun.
⊹ vos relations:

MessageSujet: Re: Like ships in the night you keep passing me by (Pv Jay)   Dim 11 Oct - 13:58


— and i can't see you right now, cause my heart just can't take it. can't be near you right now, cause i know you're no longer mine. i can't see you @joelandluke

Jay se demandait vraiment ce que faisait Sara ici. Il avait fuit, il l'avait fuit et elle était là, de nouveau face à lui. Une sensation étrange l'envahissait comme si de nouveau, il avait envie de partir. Les choses étaient simples pourtant mais il avait fallu cette nuit pour tout compliquer. Jay n'arrivait pas à lui faire face sans être méchant, il voulait la tenir éloigner de lui. Alors oui, c'était ça son excuse. Il voulait prendre l'air, respirer de nouveau sans elle parce qu'elle le faisait suffoquer. Jay avait une affection pour elle. Il ne savait pas vraiment si c'était des sentiments parce qu'il n'était jamais tombé amoureux et donc, ne savait pas vraiment ce que c'était. Mais ça le faisait flipper. « Je suis mutée ici. Donc n’hésite pas à aller prendre l’air ailleurs si t’as pas envie de me voir. » Sarcasme. Oui, il allait se faire un plaisir de prendre l'air, de partir de nouveau en espérant qu'elle ne le suive pas comme un petit toutou. Il détestait penser des choses pareilles.

Puis vain la question du mariage, de son fiancé. Jay savait qu'il touchait un point sensible en l'évoquant et c'était sans doute le but de sa manœuvre. Bon, il n'était pas tout blanc dans cette histoire, il devait bien l'avouer. Mais tout de même, Sara n'avait pas dit au contraire. Lui, il n'avait personne, elle si. « Espèce de….Laisse mon mariage en dehors de ca ! » Et voilà, c'était partie pour le début d'une dispute. Ça le gaver déjà. Le bellâtre leva les yeux au ciel, soufflant à plusieurs reprises. « J’espère vraiment que tes collègues ne feront pas la même bêtise que moi en te donnant leur confiance… Car tu ne le mérites pas. » Il leva un sourcil et déposa de nouveau son regard sur la blondinette. « T'en fais pas pour moi. Je ne reste pas longtemps au même endroit et je ne ferais pas une deuxième fois l'erreur d'embrasser une collègue. » Elle le mettait de mauvais poil, vraiment. Jay était tiraillé entre l'envie de la détester et l'envie de lui dire qu'il était désolé. Mais la première option semblait la meilleure. Parce qu'avouer qu'il était désolé, c'était lui laisser de nouveau le passage libre vers son coeur, vers lui. Et il s'y refusait. « J’aurais assumé ce que j’avais fait… erreur ou pas…. J’aurais jamais tourné le dos à une personne qui me faisait confiance… mais je présume qu’on ne peut pas dire ca de toute le monde, n’est-ce pas agent Cassidy. » La confiance, un bien grand mot utilisé bien trop souvent par Sara. Pourquoi parlait-elle de confiance ? Elle le connaissait un peu après tout et savait très bien comment il réagissait lorsqu'il s'agissait de relations humaines. C'était le néant pour lui, il n'y connaissait rien et là, elle partie, sans dire un mot de plus, embarquant avec elle une clope. Ouais, beh fait comme chez toi aussi. Mais Jay n'ajouta rien, se contenant de la regarder s'éloigner. Les jours allaient être longs, très longs. Il secoua plusieurs fois la tête et lorsque Sara quitta son champ de vision, le jeune homme se remit dans ses dossiers. Il fallait qu'il bosse pour penser à autre chose et qu'il parte du bureau aussi, avant qu'elle revienne. Ça le fatiguer ce genre de gaminerie. Il était partie pour une chose, éviter tout ça mais là, Jay était en plein dedans.
Finalement, au bout de quelques minutes, il vit Sara revenir, sans un mot, sans même le regarder. Elle finit par jeter ce qu'elle avait voler sur son bureau et partit vers la cafétéria. Il l'avait suivit du regard tout le long et au bout de quelques minutes, il se rendit à l'évidence. Elle avait besoin d'une explication. Ce serait sans doute plus simple pour elle pour passer à autre chose. Jay aussi. Il se voilait la face depuis son arrivé à Lonwook. Mettre les choses au clair avec Sara serait bénéfique. Alors, il pénétra à son tour dans la petite pièce, elle était en train de se servir un café. Jay ferma la porte derrière lui. Ses collègues de boulot en avaient assez entendu pour aujourd'hui, il n'aimait pas vraiment déballé sa vie ainsi, au milieu de gens, surtout des gens de son boulot. Jay mit son dos contre la porte et finit par lever le regard vers Sara, entre ouvrant légèrement la bouche. « Écoute Sara, je suis désolé. Je voulais pas que ça se passe comme ça. T'es marié en plus et c'est mal. C'est mal ce qu'on a fait. Je suis pas le genre de type à me mettre en couple, je sais même pas ce que c'est l'amour. Je suis pas quelqu'un de bien pour toi. » Il continua, la gorge serrée. « J'ai fui, parce que c'était la meilleure des solutions pour nous deux. J'aurais dû te le dire mais je pensais que tu le savais. T'es la seule personne qui me connait un peu et tu sais que je suis incapable d'assumer dans ce genre de situation. Alors vis ta vie, maris toi et soit heureux. Ok ? » Il avait dit ça calmement, en la fixant intensément. Il espérait vraiment que ça l'apaise.

_________________

    JUST LIKE AN ANIMAL

    i'm taking it slow, feeding my flame. shuffling the cards of your game. and just in time, in the right place, suddenly i will play my ace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

welcome to lonwook
◊ MESSAGES : 39
◊ PRENOM/PSEUDO : Shadow
◊ DOUBLE-COMPTE : non
◊ CREDITS : avatar by Herjuliwiii
◊ AVATAR : Amanda Seyfried

MessageSujet: Re: Like ships in the night you keep passing me by (Pv Jay)   Dim 18 Oct - 18:26

La porte se referma et… a contrecoeur je fis face à Jay. J’avais pas envie de continuer cette dispute. J’aimais pas les disputes, ca pèse trop lourd sur le cœur. J’allais ouvrir la bouche quand il prit la parole. Il s’excuse ? Jay… s’excuse ? Wow une première… mais je ravalais mon sarcasme, l’écoutant jusqu’au bout. Je me demandais si il se réalisait qu’il n’avait jamais parlé aussi longtemps sur lui-même qu’en ce moment-même. Je soupire doucement, baissant mon regard quelques instants. Mal… oui, cela l’était… on ne trompe pas un homme qui est merveilleux avec vous et qu’on aime… pourtant je l’ai fait… Et je ne sais même pas pourquoi. La réponse devait se trouver devant mon nez, mais honnêtement je n’en sais rien. Je relève mon regard vers lui. Jay était… Jay… synonyme pour complexité. Et j’avais pas envie d’avoir une vie compliquée. Etre heureux… pourquoi ca sonne toujours si facile dans la bouche des gens ? Oké ? Ah que dire là-dessus. J’apportais mes lèvres à la tasse de café.

Je fis une grimace lorsque le gout amère du café chatouillait mon palet. Il était affreux, ce café. Qui avait bien pu faire un truc pareil ? « Rassure-moi… Le café en ville n’est pas aussi dégueu que celle-ci… » Bon d’accord, j’avais changé la conversation. Mais que dire ? Jay n’était pas le top pour parler de relations humaines, je le savais…. Mais parfois tout être humain se trouve dans une situation dans laquelle il n’arrive tout simplement pas à s’exprimer. Là, c’était ma situation à moi. Je ne savais pas quoi dire. Au fond, je pense que je ne sais pas trop bien ce que j’étais censé ressentir. Jay avait toujours eu une certaine attirance sur moi, et après qu’il soit parti je ne m’étais même pas posé la question du pourquoi j’avais attirait dans son lit. J’avais été en colère… et c’était cette colère-là qui avait étouffait toute autre raisonnement et questionnement. Maintenant qu’il s’excusait, j’allais devoir me mettre en doute… et ça je n’aimais pas…. J’allais me fiancer… D’ailleurs en parlant de ca… « Fiancée… Pas mariée… On n’est pas encore à cette étape-là… Je comprends pourquoi t’es parti… mais t’aurais au moins pu me passer un coup de fil pour dire que tu allais bien… » Et pour me dire que j’étais pas un mauvais coup au lit et que c’était pas ca qui l’avait fait fuir… M’enfin je garde ca pour moi. « Je sais que ce n’était pas très bien ce que j’ai fait…. C’est pas mon genre d’aller tromper mon petit copain… enfin… et si on oublie tout ca ? » Oui, ne plus en parler du tout. De toute manière c’est derrière nous, c’était à cause de l’alcool et les longues journées au boulot et cela n’arrivera plus jamais. C’est ca… mets-ca sur l’alcool va…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
welcome to lonwook

MessageSujet: Re: Like ships in the night you keep passing me by (Pv Jay)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Like ships in the night you keep passing me by (Pv Jay)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation Dark Night
» [Paris by night] Duchesse Élisabeth de Northfolk et Angie Patricks
» [Paris by night] Manuela de la Vega + Elise de Rochebrune
» [Paris By night] Abel - personnage de Jeremy
» Mon Amber Dark & Stormy Night

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ TROUBLE IN THE CHAOS :: ~ PART THREE :: quartier lincoln :: lonwook police departement-